03 mars 2009

Ryu Ga Gotoku 3

La série Ryu Ga Gotoku, appelée plus communément "Yakuza" en occident est de retour.
Après un épisode spin-off baptisé "Kenzan", Kiryu revient sur PS3 pour le meilleur et pour le pire.


Vous ne trouvez pas cette jaquette un peu perturbante ?
Il me semble que c'est la première fois qu'un personnage de jeu vidéo cigarette à la bouche, est mis en avant sur la jaquette.
Cela me surprend surtout quand on sait que le Japon se bat beaucoup contre les jeunes fumeurs.
Sûrement pas une bonne idée mais je dois bien dire que personnellement je trouve cette jaquette plutôt classe.

Revenons à nos moutons.
L'histoire de cette nouvelle aventure reprend là où l'épisode 2 s'était achevé.
Kiryu, accompagné de la jeune Haruka partent vivre à Okinawa (sud du Japon) afin d'y commencer une nouvelle vie.
Alors que tout va bien, Kiryu se voit confronter à un nouvel organisme local qui ne lui veut pas du bien.
Une lutte acharnée est sur le point de commencer et il sera obligé de retourner à la capitale pour résoudre cette nouvelle affaire.


Tout d'abord, pour ceux qui n'auraient pas joué aux 2 premiers épisodes, il est possible de visionner les 2 histoires en vidéo pour se remémorer les faits.
Rien de tel pour remettre les pendules à l'heure !

Entrons directement dans le sujet donc avec les combats.
On retrouve exactement la même panoplie de coups et d'actions, c'est à dire coup de pied/poings et interaction avec les objets autour de soi.
Actions qui évolueront par la suite au cours du jeu.
Comme d'habitude, plus vous fracasserez de méchants, plus vous amasserez de points.
Points qui peuvent être répartis dans l'esprit, la force, les techniques et les techniques speciales.
C'est le même système d'evolution qu'auparavant.

Une des nouveautés est qu'il est possible à présent de porter jusqu'à 3 armes simultanément avec soi.
Une arme sur chaque direction de la croix directionnelle (sauf la position bas qui permet de revenir aux poings).
On peut donc à sa guise alterner entre poings et armes à tout moment.


Toujours pendant les combats, à présent, lorsque votre barre de force est pleine, Kiryu se mettra en rogne avec une espèce d'aura toute bleue autour de lui.
A ce moment là, il est possible de déclencher une attaque qui fait plutôt mal en appuyant sur carre, rond ou encore triangle, chaque touche provoquant une attaque différente.
De plus, ces attaques varient selon votre niveau de force donc il existe plusieurs variations.
En général, elles sont plutôt spectaculaires mais c'est dommage que l'on reste spectateur de la scène.




Certains aiment toujours parler de Yakuza comme un "Shenmue-like".
Et bien disons qu'il est difficile de ne pas penser à Shenmue lorsqu'on voit tous ces nouveaux "quick time event" qui ont été ajoutés.
En effet, lorsqu'un ennemi vous attaque par derrière par exemple, vous avez quelques secondes pour esquiver l'attaque en appuyant sur le bouton affiché dans le bon timing.
Plutôt sympa, j'apprécie beaucoup surtout qu'ils sont assez nombreux.
Ces QTE interviennent aussi pendant certaines phases contre les boss où il faudra réagir au plus vite afin d'éviter de se prendre une grosse claque dans la tronche.


Après quelques heures de jeu, on apprendra une faculté assez originale, le fait d'apprendre une technique de combat via le mode vidéo de son téléphone.
En filmant la technique d'une personne, Kiryu pourra l'apprendre et l'utiliser aussitôt.
Un de vos amis vous enverra des mails en vous indiquant où se trouvent ces personnes.
Une fois la personne trouvée, vous assisterez à une séquence comme par exemple celle où une jeune fille se fait agresser par un vieil homme soûl et en se débattant, elle lui infligera une prise de judo spectaculaire.
La prise filmée, elle est mémorisée !
A vous de trouver ces personnes plus ou moins cachées dans les rues et d'apprendre leurs techniques.
C'est sûrement la nouveauté de gameplay la plus intéressante du soft mais on peut très bien s'en passer pour l'aventure principale.

On a aussi droit à quelques courses poursuites dans les rues en appuyant frénétiquement sur R2 pour plonger sur l'ennemi où encore en appuyant sur X pour sauter quelques obstacles.
L'idée est bonne mais ces courses poursuites sont trop courtes à mon goût pour prendre vraiment du plaisir.


Passage à la "next gen" oblige, on s'attendait à une réalisation technique de bonne facture mais lorsque j'ai fait la démo, je me suis senti à moitié convaincu par la réalisation technique qui m'a fait penser à de la PS2 "HD".
Soyons clair, point de vue technique, Sega ne s'est pas foulé, c'est exactement le même moteur 3D que sur PS2.
Un moteur qui avait fait ces preuves à l'époque mais qui fait "has-been" sur PS3 et à cause de ça, on se sent un peu enfermé dans cette grande ville où il y aurait pu avoir tant à faire.
Les déplacements du perso ou encore ses actions de même que les collisions ne sont pas dignes d'une production 2009.

Par exemple certains passants qui restent plantés comme des poteaux, c'est à dire, qu'on ne peut même pas les pousser ni les faire bouger, il faudra les contourner.
Très peu d'interaction avec les passants, c'est dommage.
Bien entendu, certains diront que ce n'est que du détail et que cela n'influe en rien le gameplay.
Oui, mais on aurait aimé se rendre compte qu'on est sur PS3 plutôt que de sentir le réchauffé PS2.


Moteur PS2 oblige donc, pendant les combats, trop peu d'objets peuvent être pris, ce sont toujours les mêmes : vélos, pancartes entre autres.
D'autres objets sont là comme des barils, des scooters et j'en passe, mais ceux-ci ne peuvent pas être pris alors qu'on pense pouvoir le faire.
Quelle déception !

Autre incompréhension, tous les textes scénarisés qui sont une fois sur deux parlés.
Pourquoi n'avoir pas tout fait parlé ? surtout qu'avec le blu-ray comme support, ce n'est pas la place qui manque (on a pu le voir dans MGS4 ou GTA IV par exemple).
Ca coupe l'ambiance de voir cette alternative qui était à la base sur PS2 un choix purement technique (pas assez de place pour mettre tous les dialogues) mais qui sur PS3 n'a aucune raison d'exister à mon avis.


Néanmoins, les temps de chargement ont disparus, ce qui est fort appréciable mais n'applaudissons pas trop Sega quand même puisqu'ils nous imposent une installation de 5 Go sur le disque dur, qui je suppose, est là pour éviter tous ces chargements intempestifs.

Je pense que Sega, avec ce soft, a voulu offrir aux joueurs une nouvelle aventure plutôt qu'un nouveau gameplay et une nouvelle mouture, et c'est comme ça qu'il faut voir ce titre et pas autrement.
Ils ont voulu aussi ajouter des tonnes de sous-quêtes et de mini-jeux.
D'ailleurs, quand on voit leur campagne de pub au Japon, il est difficile de penser le contraire vu que tout est axé là-dessus.
Sega a voulu montrer qu'ils avaient réuni encore plus de sponsors cette fois-ci, on ne sera donc pas surpris de voir tous ces panneaux publicitaires ornés la ville.


Les minis jeux sont assez nombreux, on trouve entre autres : le golf, les fléchettes, la pêche, le karaoké, le cabaret, les salles d'arcade, le billard, le bowling.
Pour profiter pleinement du soft, il faudra investir beaucoup de temps dans les quêtes annexes et les minis jeux, surtout si vous êtes un chasseur de trophées.
Vous devrez passer de nombreuses heures avec les plus belles filles des clubs à moins que vous ne préféreriez chanter dans les nombreux karaoké de la ville.


Concernant la durée de vie, j'avance assez facilement et rapidement je dois dire.
En 8 heures, j'en suis au chapitre 8 et il y en a, semblerait-il, seulement 12.
On peut donc parler de moins de 15 heures pour finir l'aventure principale mais vu le nombre de sous-quêtes à faire, on peut doubler ce nombre facilement.
De plus, Sega prévoit du contenu téléchargeable dans les prochains jours, contenu qui viendra ajouter quelques nouvelles quêtes ou peut-être de nouvelles filles à draguer pour les plus pervers (Sega le sait bien) ou encore de nouvelles chansons.


Le soft est, d'après moi, decevant du point de vue technique, mais il ne l'est pas dans sa réalisation globale.
Les Ryu Ga Gotoku sont des bons jeux à l'origine et ce Gotoku 3 ne déroge pas à la règle.
En tant que fan, on est donc en territoire connu et on n'est pas déçu par le scénario, je le recommande à tous ceux qui aime la série.
Pour les autres, le choix est plus difficile à faire surtout si le jeu sort en 2010 en occident, on pourra alors vraiment critiquer le soft sur la technique, ce qui en rebutera plus d'un.

Pour le moment, le jeu n'est pas prévu en occident donc pour ceux qui aimeraient l'importer, méfiez vous puisque qu'il est intégralement en japonais (textes, menus, voix).
Comme d'habitude, il est préférable de bien japoniser sinon l'intérêt est moindre, on passera à côté du scénar et d'une multitude de choses.


Personnellement, malgré ses défauts, le jeu me plait et reste très plaisant à jouer.
J'adore le personnage qu'est Kiryu et le voir savater tous ces vilains me fait toujours plaisir.
De toute façon, comme je l'ai déjà dis, les studios japonais ne sont jamais passer réellement à la "next gen" et n'ont jamais été à l'aise avec la 360 et la PS3 et ce Gotoku 3 en est une preuve de plus.

Note : 7/10

7 commentaires:

nicolas a dit…

Je ne suis pas d'accord avec ta conclusion sur les studios japonais, l'un des plus grand a passé le cap de la next gen très tôt, je parle de Capcom qui a sorti coup sur coup 2 de mes grandes "claques" graphiques et techniques de cet "next" gen : Lost planet et Dead rising sur xbox 360.

Vincent a dit…

Ce n'est pas une conclusion mais un fait !
Dans le post precedent je disais qu'a part Capcom, les japonais etaient a la rue et je pense que tu seras d'accord avec moi sur ce point.

Geniu$ a dit…

Vraiment bien cette review ;)

J'espere que Ps3gen ne supprimera pas le lien:-\

Merci pour ce moment de plaisir xD

Et en ce qui concert Capcom et leur retard ,je suis d'accord et pour exemple quand tu prend un requins (une espexe xD ) on dirai que tu frappe avec un baton lol alors que ca devrierai etre plus vivent :-\

Mais a part, cela ca reste un bon episode de la Saga ;)

++Gen

Jérôme et Julie a dit…

Aucun risque qu'on supprime le lien puisque ce n'est pas un site concurrent ;)
En tout cas, excellent test, dommage que le jeu ne soit pas traduit !

houbahop a dit…

Hello Vincent.

Je me souviens il y a quelques années...
Lorsque le support dvd est arrivé john carmack d'ID software disait un truc du genre : "ouais, c'est cool,avec ce média de grande capacité, on va pouvoir assez de place sur le disque pour faire que quand tu es dans un univers en 3D, il n'y ait pas deux fois la même texture qui se répète" (allusion aux tiles : les textures dont le bord droit fait une jointure avec le bord gauche comme une tapisserie).

En 2009, je n'ai jamais vu cette évolution dans aucun jeu, et constate que RAGE, le dernier projet d'ID est basé sur un système de texture aléatoire. C'est à dire si j'ai bien compris; un motif qui se répète avec en superposition un autre motif avec des parties transparentes. (les parties opaques étant générées aléatoirement pour donner l'illusion d'avoir des textures qui changent tout le temps).

Bref..
Tout ce charabia de geek pour dire que les consoles, la puissance, etc.. dans tout cela, il y a une bonne part de marquetting. Et quand je vois certains jeux qui sortent encore sur nôtre légendaire PS2, ôh, reine des console, je me dis que la ps3, console next gen ne doit pas encore être exploitée bien comme il faut!

Salut ;-)

Robert Patrick a dit…

"J'adore le personnage qu'est Kiryu et le voir savater tous ces vilains me fait toujours plaisir."

Oh ce menteur, mais ce MEN-TEUR !
On sait bien que ce que tu aimes dans ce jeu c'est passer ton temps au Kyabakura à faire le beau gosse en roulant les "r" ! ;-D

Vincent a dit…

RP> pour le moment, je ne me suis occupee que d'une seule nana ^^;
Y en a 10 quand meme.