29 octobre 2008

Little Big Planet

Nous y voici, le gros hit de cette fin d'année sur PS3 vient de débarquer.

Little Big Planet


Concernant la sortie du jeu, ce qui m'ont suivi dernièrement savent de quoi il en retourne.
Sachez que Sony a fait une mise à jour pour les personnes qui possèdent la première version, on se retrouve donc au final tous avec le même jeu, voilà !

Little Big Planet, c'est un jeu avec un concept plus ou moins original que beaucoup de personnes ont du mal à cerner.
En fait c'est très très simple, cela s'apparente à un enième jeu de plate-formes avec un départ et une arrivée, le but étant d'arriver à la fin du tableau sain et sauf, en ayant recolté tout un tas de petits objets sur son parcours et en ayant fait le meilleur temps.

Vous contrôlez un petit bonhomme de tissu dénommé Sackboy et tout ce qu'il peut faire c'est sauter, tirer/pousser des objets ou activer des interrupteurs.
Mais il possède une petite trousse fourre-tout assez spéciale avec tout un tas d'autocollants.


Des autocollants, mais pour quoi faire ?
Ces autocollants se collent sur certains objets de même forme afin de déclencher des mécanismes (treuils, portes, etc...) permettant ainsi de continuer votre parcours.
Bien entendu, au début, vous ne possédez qu'une panoplie d'autocollants assez pauvre et il faudra aller fouiner dans les niveaux pour en trouver de nouveaux.
Voilà donc un peu le concept de base.
C'est donc parti pour la chasse aux autocollants !

Les niveaux sont dans une ambiance très fun, décalée, burlesque à souhait, on rentre facilement dans ce petit monde rigolo qui fait sourire à chaque situation.
Votre petit Sackboy part donc sauver la Terre du "collectionneur", un homme qui s'accapare toutes les découvertes de la Terre.
Avant d'arriver à lui, vous devrez parcourir plusieurs mondes comme la Savane, la Nature, la Métropole, etc... chacun ayant un univers bien spécifique accompagné d'un "boss" qui est généralement plutôt coriace.

Outre le fait de collectionner des autocollants, comme dans tout bon jeu qui se respecte, vous pouvez aussi récupérer des boules de points éparpillées un peu partout, ce qui vous permettra de rentrer dans le classement des meilleurs joueurs.
Si vous terminez sans perdre une seule vie, alors vous serez récompenser par des autocollants inédits.
De même si vous parvenez à récupérer tous les autocollants du niveau, vous aurez droit aussi à une autre récompense.


Little Big Planet peut se jouer seul bien entendu mais son intérêt est décuplé et devient intéressant en multijoueurs, surtout à 2 même si on peut y jouer à 4.
A quatre, c'est trop le bazar à l'écran car si les joueurs ne se suivent pas, la caméra part en vrille, ça devient vite l'apocalypse.

Dans chaque niveau, on trouvera une zone "2 joueurs", qui ne peut se faire que si vous êtes 2 comme vous l'aurez deviné.
Ceux qui chassent tous les autocollants devront donc passer par ce mode obligatoirement.
En solo, il suffit d'ignorer la zone pour continuer.

Jouer à 2 est plutôt amusant car comme le jeu gère les forces physiques des objets ainsi que les caractéristiques des matériaux, il vous sera impossible de pousser une pierre par exemple étant seul.
C'est alors que votre coéquipier intervient et vous aide à passer la zone et sur le passage, vous ramassez de nouveaux autocollants pour votre collection.
Le mode multijoueur fait donc partie intégrante du soft et si vous comptez jouer en solo, l'intérêt du jeu perd énormément (voir plus bas concernant la durée de vie).


D'ailleurs, Media Molecule a mis en avant son soft comme étant un jeu multijoueur online, c'est d'ailleurs écrit en gros sur la boîte.
Même si le but est de s'entraider, vous pouvez délirer en poussant votre coéquipier dans du feu ou lui coller un autocollant en pleine tronche.

Si une personne meurt au passage, ce n'est pas le game over pour autant, elle réapparaîtra au prochain check-point et comme ils sont nombreux, on reste très peu passif devant l'écran, un très bon point donc.

"Alors, Little Big Planet, ouais, c'est un jeu comme les autres en fin de compte ?" qu'on pourrait dire ?
Pas tout à fait car LBP offre un quelque chose de "plus" et c'est ce "plus" qui fait toute l'originalité du jeu.

Après avoir fini quelques niveaux du mode solo, vous aurez accès au mode "création" qui, comme son nom l'indique, permet de créer ses propres niveaux.
On a déjà vu ça auparavant sauf que là c'est très poussé puisque l'éditeur vous propose de réutiliser certains objets découverts dans le mode solo.
Mais c'est surtout le fait que l'on puisse créer ses propres objets, créatures, machines, décors, bâtiments, moyens de transport et j'en passe, qui rend cet éditeur vraiment incroyable.


Tout vous expliquer serait impossible, je ferai une vidéo explicative dans mon prochain post.
Pour faire un objet, choisissez un matériau comme du polystyrène par exemple, faites un rond avec plus ou moins de profondeur et hop, vous obtenez un cylindre qui viendra tomber directement par terre sous la force de l'attraction terrestre.
Car oui, comme je le disais plus haut, le soft gère tout ce qui est forces, réactions, apesanteur, types de matériaux, ...
Il faudra bien faire attention à ce que vous créez parce vos objets ne réagiront peut être pas comme vous le pensiez.

Il est possible aussi de créer des machines ou des monstres en leur donnant un cerveau et quelques conditions que vous pouvez paramètrer comme vous le souhaitez.
Par exemple, si vous vous approchez d'un monstre, celui-ci commence à se déplacer vers vous, ou au contraire, s'éloigner de vous, ce qui peut provoquer un mecanisme.

Pour concevoir vos objets, bien entendu, tout un tas d'outils sont disponibles comme des boulons, pistons, treuils, ressorts, émetteurs, bombes, élastiques, ficelles, fusées, interrupteurs, etc...

Qui dit possibilités infinies, dit utilisation étendue et c'est d'ailleurs pourquoi il est possible de visionner, pour chaque élément pratiquement, une vidéo explicative ou encore de faire un didactitiel.
D'ailleurs, ceux-ci sont nécessaires je dirais car à chaque didactitiel réussi, vous aurez droit à des récompenses (nouveaux autocollants, objets, outils, etc...).


Vous avez le cerveau qui déborde d'imagination ?
Et bien sachez que j'ai passé plus de 40 heures sur la Béta du jeu rien que sur mon premier niveau.
Penser à des concepts c'est bien mais les mettre en pratique c'est plus difficile, on passera la plupart de son temps à synchroniser les éléments, boulonner, regarder comme cela réagit, ce jeu va vous manger tout cru !

L'éditeur fonctionne un peu comme un magnétoscope.
A chaque modification, il est possible de revenir à l'étape précédente donc idéal en cas d'erreur ou de comportement bizarre, un retour en arrière rapide et hop ni vu ni connu.
On peut mettre l'action en pause permettant ainsi de faire des réglages sur les objets, de synchroniser tout ce beau monde et d'éviter les forces comme l'attraction terrestre.
A tout moment, vous pouvez tester votre niveau dans les vraies conditions et revenir en mode création en quelques secondes.

L'éditeur est donc vraiment pratique, fonctionnel et facile à utiliser mais je vous le dis tout de suite : cela vous prendra énormément de temps si vous voulez vous la jouer level design très soigne comme peuvent le faire les pros.


Votre vie sociale va en prendre un coup (moi je suis déjà contaminé et ma femme commence à faire la tête).
J'ai l'imagination qui déborde depuis que je suis enfant et ce genre de jeux fait bouillir mon cerveau.
Tout ce à quoi je pense c'est du genre "Ah oui tiens, et si j'essayais ça ?" et hop, je me lève en pleine nuit pour tester mon truc.
Je suis devenu accroc, il n'y a pas d'autres mots.

Ca me rappelle il y a 20 ans, sur PC, un jeu du même genre qui s'intitulait "The Incredible Machine" dont le concept était assez similaire.
Je me souviens avoir passé énormément de temps sur ce jeu et à mon avis, je pense que c'est la même chose qui est en train de se passer avec LBP.


Une fois votre niveau créé et achevé alors il ne vous restera plus qu'à le partager sur le online pour que tout le monde puisse l'essayer comme un niveau du jeu en lui-même.
Là aussi, hi-score et rapidité entrent en compte et c'est vous qui déterminer la récompense que vous voulez offrir aux joueurs.
Cela peut être des éléments persos que vous avez vous même créés.
Ces éléments peuvent être "copyrightés" donc n'ayez crainte, on peut les utiliser mais personne ne pourra se les réapproprier.

Le soft est compatible avec la caméra USB PlayEye donc vous pouvez photographier tout ce que vous voulez et ainsi créer de nouveaux autocollants bien persos.
On aurait plutôt préféré avoir la possibilité de charger une image du disque dur mais ce n'est pas possible, sûrement pour des questions de droits et d'auteurs et aussi pour éviter que cela ne dérappe comme des photos pornographiques, etc...
D'ailleurs, sachez qu'il existe une "police" qui est censée s'occuper de tous les débordements sur le online.
Mais bon, rien n'empêche de photographier des photos avec le PlayEye même si le rendu est moins beau.


Concernant le Online, il n'est pas zoné, vous pouvez donc tester le niveau qu'un japonais a fait ou encore celui d'un allemand avec n'importe quelle version.
La recherche de niveaux se fait par thème comme par exemple : marrant, débile, rapide, intéressant, etc... et à chaque niveau que vous terminez, vous pouvez noter le créateur et ainsi influencer sur la notoriéte de son niveau.

Au niveau de la réalisation globale, tout est très soigné, les graphismes sont de toute beauté sans oublier les animations de nos Sackboys qui sont capables de faire tout plein de mimiques.
J'allais oublier de dire qu'il est possible de customiser son Sackboy comme on le souhaite avec des tenues récupérées dans les niveaux.
On peut aussi acheter via le Playstation Network des costumes spéciaux comme ceux de Sephiroth (FFVII), Kratos (GOW) ou encore Snake (MGS).
Sony a trouvé là un bon filon pour se faire de l'argent facilement, une bonne occasion pour eux d'amortir les frais du deuxième pressage du jeu.
Vivement les prochains persos !


Niveau musical, petites musiques sympathiques qui se prêtent plutôt bien à l'ambiance générale du soft.
Dans le mode création, mettez vos talents en oeuvre comme le montre cette vidéo :


Impressionnant non ?
N'hésitez pas à fouiller sur YouTube, vous risquez d'être surpris par tout ce qui est possible de faire.

On va terminer avec les points noirs car LBP est loin d'être parfait.
Après quelques minutes de jeux, on s'aperçoit que la maniabilité n'est pas le point fort du jeu.
Un comble me direz-vous pour un jeu de plate-formes !
Et bien oui ! Diriger notre Sackboy dans les différents plans est loin d'être si facile que ça.
Lors des sauts, on a tendance à ne plus savoir sur quel plan on se trouve et ça nous déstabilise souvent et cela peut s'enchaîner par une mort subite dans beaucoup de cas.
Vu que chaque surface réagit de manière différente, la réception d'un saut n'est pas toujours comme on l'espère et on meurt la aussi à cause d'un saut mal calculé plutôt que par un ennemi en fin de compte.
Les derniers niveaux sont insupportables rien qu'à cause de ça.


Un petit point concernant la difficulté du jeu.
Autant les premiers niveaux sont faciles, la difficulté arrive rapidement et certains niveaux sont à se tirer les cheveux de la tête.
Un peu à cause de ce que j'ai cité au dessus, c'est à dire le comportement de Sackboy pas toujours prévisible.
Les niveaux se révèlent vite assez difficiles, ça m'a rappelé certains châteaux de Super Mario World (désole, je n'ai pas trouvé autre chose comme comparaison).
Surtout que vos chances de réussir n'augmentent pas malgré la progression dans le jeu.
On est bel et bien en présence d'un bon jeu de plate-formes mais qui risque de rebuter les plus jeunes.
Apprêtez vous donc à refaire et refaire les niveaux.


Malgré ces défauts, Little Big Planet reste une grande réussite : un concept original, un gameplay simple, prenant, facile à prendre en main, très axé sur l'humour, situations décalées et dans des environnements très sympathiques.
Cependant, si vous n'avez pas le sens de la création, l'intérêt du soft est moindre.
Justement, c'est le fait de créer, de partager aux joueurs du monde entier qu'on prend un plaisir intense à jouer.
Attention à la durée de vie en solo : il ne m'a pas fallu plus de 7 heures pour en venir à bout !

Je lui colle tout de même un bon 9/10 car c'est LE soft à se procurer sur PS3 pour cette fin d'année à mon avis.
Je ne décroche plus, ma PS3 ne veut plus s'éteindre !
Media Molecule, petit studio anglais sorti de nulle part casse la baraque avec ce jeu ovni exclusif à la PS3.

La version américaine sur laquelle je joue est entièrement en français, textes et voix donc pour ceux qui importent, foncez !
La version japonaise contient aussi le français.

Délectez vous avec ces quelques vidéos en attendant ma propre review vidéo dans les prochains jours.





18 commentaires:

Eric / killua-po a dit…

Je pense réelement que c'est LE soft qui va me faire craquer pour la PS3. L'éditeur de niveau s'annonce juste géant ! Au fait, peut-on créer seulement un seul niveau à personnaliser à fond ou bien peut-on créer plusieurs niveaux ? (bien que cela me paraisse évident je n'ai pas entendu parler de créations de plusieurs niveaux)

Vincent a dit…

Tu peux creer plusieurs niveaux bien entendu, de diverses tailles.
On doit etre limite a une vingtaine il me semble.

diabolikkitsuney a dit…

Merci pour cette belle review, j'aurais juste une question, j'imagine que c'est une version japonaise sur une console japonaise. Sais tu si le online fonctionne si tu met ta console en anglais par exemple ? et est-ce que le menu du jeu passe en anglais également ?

Merci d'avance pour ta réponse

Vincent a dit…

diabolikkitsuney> Tu ne m'as pas lu jusqu'au bout toi ^^
C'est une version americaine qui tourne sur une PS3 jap configuree en francais.
Le online n'est pas zone, je joue tres bien avec les japonais par exemple.

binbin a dit…

Salut, moi je cherche des joueurs pour finir les niveaux ou ils faut être 2 si ça t'intéresse fait moi signe ! Merci

Vincent a dit…

Entre mon ID PSN !

rémyF a dit…

Très belle review.
J'aurais 2 questions...

Pour les séquences ou il faut être 2, il faut être à 2 sur la console, ou alors on peut dégoter un camarade sur le on-line?

Je pense avoir fini le mode histoire, je dis je pense car il me parait pas bien grand...( Par contre je fini les stages avec environs 50% des objets...) et je ne peux toujours pas créer mes niveaux, je n'ai pas le petit sac et la trousse dans le popit... Pourquoi?

Merci beaucoup!!!

Vincent a dit…

remyf> pour jouer a 2, 3 ou 4, bien entendu tu peux jouer avec les joueurs online afin de recuperer les objets manquants.

Pour creer tes niveaux, faut aller dans le mode creation et suivre les tutos (point d'interrogation) dans un premier temps.
Le sac et la trousse n'apparaissent pas en mode histoire.

rémyf a dit…

Merci pour la réponse
Le probleme c'est que je n'ai ni acces au point d'interrogation pour les tutos, ni à la trousse à outils ni au coeur, ni au petit sac... ils apparaissent dans le popit mais en grisé..
j'ai uniquement les icônes du mode histoire...

Je comprend pas pourquoi...

binbin a dit…

Moi j'ai joué un peu online c'est vite le bordel, parfois frustrant et on peut perdre beaucoup de temps...

Vince je t'ai ajouté, dis moi vers quel heure tu joues en general . Merci

rémyf a dit…

je te remercie mais j'ai trouvé le problème...
J'allais voir le 1er didacticiel mais je n'avais pas vu qu'il y avait un objectif à faire dans le didacticiel. Du cou je ne pouvais pas accéder au 2eme...

Merci quand même.

Vincent a dit…

remyf> voila, les didactitiels c'est fait pour etre fait ^^ fait les tous pour avoir acces au mode creation en totalite.

bibin> je joue apres 22h ici soit apres 14h en France.

Anonyme a dit…

Bonjour,

J'aimerais savoir si il est possible de créer und euxième profil pour que chaque joueur possède sa propre partie

Merci

Xtof a dit…

C'est génial ce jeu ! ! ! Cela va me faire acheter une PS3. Perso je suis encore hanté par The Incredible Machine 3 et j'avais fait un niveau que j'avais recréer dans le 4. Personne de mes amis non réussi à trouver la solution et j'avais passé bien 40 heures pour le créer... Donc si avec LBP on peut créer et partager ses créations avec un système de création d'objets cela me ravie. Je venais de "tomber" sur une photo d'écran imprimé de mon niveau sur TIM3. Je me souviens qu'après 3 ans après l'avoir créer j'avais mis plus d'une heure pour retrouver sans aide de la solution alors que j'avais en tête le concept de la solution, c'est logique l'ayant créé. Je me souviens c'est Toto qui devait renter chez lui. Si cela intéresse quelqu'un ai-je le droit de fournir mon email ? En tout cas merci pour se jeu et pour ce test.

Xtof

Xtof a dit…

J'ai acheté une PS3 d'occasion et puis le jeu LBP mais il ne se lance pas. Comment doit on faire pour lancer un jeu avec une PS3 ? Sinon quel proportion peu prendre l'aspect réflexionnel en comparaison avec les jeux "The Incredible Machine" et "Lemmings" ?

Xtof

Vincent a dit…

Comment ca il ne se lance pas ? tu as un message d'erreur ?

Xtof a dit…

Non il n'y a aucun message d'erreur. j'ai testé un DVD vidéo et il se lance.

Vincent a dit…

Y a un probleme avec ton jeu, desole.