16 septembre 2007

FFVII Crisis Core

Ca faisait longtemps que je n'avais pas parlé de Final Fantasy par ici.
J'ai commencé il y a peu l'épisode DS Ring of Fates mais le jeu ne m'a pas spécialement plu et j'ai préféré arrêter ma partie.

Par contre, si c'est un bien un Final Fantasy que l'on attendait dernièrement, c'est bien celui qui suit.
Le blockbuster de la PSP, le "messie" qui devrait faire remonter les ventes dans le monde entier ?
Seul l'avenir nous le dira, en attendant, messieurs, veuillez ressortir vos PSPs, voici le tant attendu :
Final Fantasy VII Crisis Core


Tout comme pour la sortie de FF7 AC il y a 2 ans, Square-Enix n'a pas lésiné sur la campagne publicitaire.
Il ne faut pas oublier non plus que c'est le dernier épisode qui clôture le projet "Compilation Of Final Fantasy VII".
En attendant un éventuel remake pour la PS3, tous les fans de FF7 doivent se jeter sur cet épisode sans aucune exception.

Pour la sortie du jeu, c'est l'occasion de découvrir la nouvelle PSP Slim disponible dans un package spécial et limitée à 77 777 exemplaires.


Néanmoins, cette PSP n'a rien de bien folichon, 2 vulgaires autocollants, on aurait pu en espérer un peu plus tout de même.

Venons en proprement dit au jeu en lui-même.
Alors tout d'abord, mettons les choses au point : Crisis Core n'est un RPG comme son prédécesseur mais plutôt un Action-RPG.
Plusieurs années avant le début de Final Fantasy VII, la suprématie de la Shinra ne fait aucun doute.
Son unité d'élite, le SOLDAT, ainsi que ses agents spéciaux, les Turks, travaillent ensemble pour enrayer tous les troubles.
Pourtant, une période de crise s'approche à grands pas.
Crisis Core raconte l'histoire de Zack, un SOLDAT de première classe et de son mentor, Angeal.
Ce dernier épisode devrait donc élucider beaucoup de mystères laissés de coté, comme par exemple l'énigmatique project "G".
Ce jeu est donc une préquelle à Final Fantasy VII premier du nom sorti sur Playstation il y 10 ans.


Concernant le déroulement, c'est assez linéaire, on suit le scénario à la lettre entrecoupé de nombreuses scènes cinématiques, parfois en temps réel, parfois en images de synthèse, le tout doublé (en japonais dans cette version bien entendu).
Pas de vastes territoires à visiter comme dans FFXII mais plutot de grands "couloirs" à parcourir d'un point à l'autre tout simplement.
Les décors sont un peu vides, peu d'animations et les seuls objets avec lesquels on peut intéragir sont les coffres.

L'interface en mode "aventure" est assez simple, on ne peut que marcher, courir, accéder au menu, ouvrir des coffres et parler, le tout avec le même bouton.
Les ennemis apparaissent soudainement sur la map un peu par enchantement et régulièrement toujours au même endroit.
Un peu dommage, on aurait préféré un peu plus de rencontres aléatoires, ce qui donne un peu plus de dynamisme.


Une fois les ennemis apparus, on passe en mode "battle".
Pour s'en sortir, pas 36 solutions : réduire en bouillie tout ce beau petit monde ou se faire tuer.
Pas de possibilité d'échapper au combat.
Ici, pas de tour par tour, nous sommes dans un jeu d'action, les combats se font en temps réel.
On choisit sa cible et c'est parti !
Les déplacements vers celle-ci se font automatiquement, on peut changer de cible à n'importe quel moment avec Croix.
L'intéractivité avec les ennemis est bien faite, on peut tourner autour, s'éloigner, faire des roulades afin d'éviter les coups, ce qui veut dire que l'on ne subit plus l'attaque ennemie.
On peut même se protéger aussi grâce au bouton de garde.
Cependant lors des attaques "spéciales", on ne peut que déguster.


Les boutons L et R permettent de choisir son action : attaque, magie, matérias ou objets.
L'interface est assez réduite, se trouvant en bas à droite et pas très clair au premier abord (on se trompe facilement d'action au début).
Jusqu'ici, on avait été habitué à un menu déroulant sur le coté gauche mais celui-ci laisse sa place au menu stat du perso.

Un nouveau système entre en jeu : le D.M.W (Digital Mind Wave).
C'est une sorte de roulette qui tourne constamment en haut à gauche de l'écran.
Cette roulette est en fait liée à l'esprit de Zack et elle lui permet d'utiliser certaines techniques spéciales de personnages présents dans son esprit.
Vous n'avez aucun contrôle sur cette roulette malheureusement, elle s'arrête toute seule à plusieurs reprises pendant le combat.


Selon les personnages et les chiffres qui apparaissent, le résultat sera différent.
Par exemple :
7 7 * = Les AP et MP ne diminuent pas pendant l'utilisation de matérias de commandes ou de magies.
7 * 7 = Invulnérable aux attaques physiques
* 7 7 = Invulnérable aux attaques magiques
7 * * = Les materias commandes ne diminuent plus les AP
* 7 * = Les materias magies ne diminuent plus les MP
7 7 7 = Zack évolue au niveau suivant (level up)
6 6 6 = Mode critical (provoque des coups critiques)
5 5 5 = Invulnérable aux attaques physiques
4 4 4 = Les AP ne diminuent plus
3 3 3 = Invulnérable aux attaques magiques
2 2 2 = Les MP ne diminuent plus
1 1 1 = Invulnérabilité totale

Si les nombres sont tous différents alors peut être vous aurez plus de chance avec les personnages.
3 persos identiques et ce sont les fameuses "limites" appelées "Power Surge" qui se déclenchent.
Par exemple :
3 Aerith et vous êtes boosté au max et invulnérable pendant quelques secondes.
3 Tseng et il fera venir un air strike sur la tête de votre ennemi.
3 Angeal et Zack lancera une attaque rapide de coups de pieds et poings.


Au début du jeu, tous les personnages ne sont pas immédiatement présents.
C'est au fur et à mesure du jeu que Zack les intègrera dans le D.M.W, ce qui augmentera donc vos chances de limites.

Ces attaques se lancent instantanément et sont d'une beauté spectaculaire, ça dépote un max !
Je n'ai jamais rien vu de si beau sur PSP !
Bien entendu, plus vous refaites les mêmes attaques, plus celles-ci deviennent puissantes.

Comme vous pouvez le voir, le système est rudement bien pensé.
Et encore je ne vous ai pas parlé de toutes les autres combinaisons possibles.
Ce système est donc primordial dans le gameplay, dommage que l'on ne puisse pas intervenir et que l'on doive rester spectateur.

Les fameuses matérias sont elles aussi de retour, dispersées un peu partout dans la quête principale mais aussi dans les quêtes annexes (voir plus bas).
Une chose intéressante, c'est la possibilité de fusionner vos matérias.
Vous pouvez combiner vos matérias entre elles afin de les rendre plus fortes ou encore de créer d'autres types.
Assez jouissif je dois vous le dire.

Les invocations se déclenchent aussi via le D.M.W donc il n'y a aucun contrôle sur les bêtes.
Pour récupérer les invocations, vous devrez les battre dans le quête principale ou encore les trouver dans les quêtes secondaires.
Les attaques spéciales des invocs sont de toute beauté et la cerise sur le gateau, c'est qu'elles sont en image de synthèse : tout bonnement m-a-g-n-i-f-i-q-u-e !
J'en ai encore mal aux yeux, depuis le temps qu'on en rêvait.




A chaque point de sauvegarde, on peut accéder aux missions annexes à tout moment.
Elles sont indépendantes de la trame principale mais sont nécessaires (d'après moi) pour pouvoir avancer correctement.
Ce sont grâces à elles que l'on pourra faire du "level up" et ramasser de nombreux objets qui ne figurent pas dans l'histoire principale.
C'est aussi l'occasion de faire la chasse aux matérias en tout genre comme les invocations.
Ces missions sont relativement courtes et sont réparties sur plusieurs niveaux de difficulté.
On peut y en sortir et y rentrer a tout moment sans problème.
J'aime beaucoup ce système, on peut très bien sans passer comme passer tout son temps dessus et devenir un gros balèze.

Graphiquement parlant : LE PLUS BEAU JEU PSP du moment !
Voila, c'est dit.
Je pensais avoir tout vu avec Monster Hunter 2 mais là, c'est encore un niveau au dessus, on croirait de la PS2 et je n'exagère pas.
La 3D des personnages, ennemis et invocations est superbement détaillée.
Square-Enix a une fois de plus poussé le bouchon un peu plus loin.


Niveau musical, on retrouve les nombreux thèmes de FFVII remixés dans tous les sens comme c'était le cas sur FFVII AC.
Nostalgie lorsque l'on réécoute tous ces thèmes, j'en ai des frissons.
D'un autre coté, certaines phases de combats sont sur des musiques bien "rock", un peu soulantes au bout d'un moment (surtout quand on n'aime pas le rock).
Les bruitages sont les mêmes que dans FFVII, là aussi, ça fait plaisir de les retrouver.

Les temps de chargements sont inéxistants, du très bon boulot.
Quant aux sauvegardes, elles sont nombreuses, ce que j'apprécie beaucoup vu que je joue pratiquement dans les transports en commun.
Et puis rien de plus stressant de voir sa lampe de batterie clignotée alors que vous êtes en plein boss.

Crisis Core est finalement une très grosse surprise.
Etant un fan de FF7, je me dois de dire qu'il est excellent.
J'espère qu'il fera remonter les ventes de PSPs dans le monde entier car Square-Enix a vraiment fait du très bon travail ici.
La réalisation est impeccable, on est loin du bouseux FF7 Dirge Of Cerberus sorti il y a quelques années.
Et puis quelle joie de retourner dans les villages de Nibelheim, Utai...
Je n'ai pas joué à FF7 PS1 depuis 10 ans donc vous comprenez surement ce que je ressens.
D'ailleurs, je risque de le refaire une fois Crisis bouclé.
Ah oui ! Pour les fans de chocobos, ne vous inquiétez pas, ils sont aussi présents.


On parle de 15 heures pour finir le jeu sans les quêtes annexes, ce qui reste très court.
A l'heure où j'écris cet article, j'en suis à 13 heures de jeu et j'espère ne pas voir la fin de si tôt.
M'enfin, il y aura toujours les quêtes annexes pour rallonger la durée de vie du jeu.


Les points négatifs, le jeu est assez linéaire et assez répétitif si on peut dire.
Un point qui m'a beaucoup gêné, c'est l'absence de radar sur l'écran.
Il faut passer constamment par le menu pour s'avoir où l'on se trouve, assez frustrant au bout de quelques heures.
Enfin, les scènes cinématiques ne peuvent pas être zappées, ennuyant lorsque l'on meurt et que l'on doit recommencer.

A part ça, c'est du tout bon !
Les fans de FF7 seront aux anges, alors que les autres seront sûrement un peu déçus par l'histoire, assez complexe à comprendre si on ne connait pas la série.
De toute façon, ce jeu s'adresse aux fans.
Ceux qui n'ont pas de PSP n'ont plus d'excuses à présent !

La version japonaise est intégralement en japonais bien entendu.
Sa linéarite le rend plus accessible qu'un RPG standard, mais si ce n'est que pour l'histoire, vaut mieux passer son tour si vous ne japonisez pas.

Ma note : 9/10 pour les "FF7 Fans" et un bon 8/10 pour les autres.



12 commentaires:

Trust calling a dit…

L'attente va être très longue et insoutenable !
Question nostalgie, le Gold Saucer est-il présent ?

Vincent a dit…

Et bien ecoute, pas de Gold Saucer pour le moment mais peut etre apparait il dans les missions secondaires.

Anonyme a dit…

j'espère ke tu maidera moi je suis bloquer a un certain moment ou le président ou je c po koi de la shinra a disparu. je ne c po skil fo faire.

テツコ a dit…

salut!
comme d'hab' tes review sont utiles et sympatiques a lire.
je me suis procure un pack PSP avec Finalfantasy dans le sud de Tokyo le 13 septembre.
pas de queue, rien j'etait tout seul,j'avais pas reserve...rien quoi les mains dans les poches et 25000yen dans le calbute quoi.
un vendeur m'a vu devant le magasin tres tot le matin et m'a donner le dernier bon de reservation que le magasin possedait.
je suis aux anges le jeu me plais.

Vincent a dit…

Je suis arrive avant la fin en 14h de jeu.
En ce moment, je fais des missions avant de terminer pour de bon le jeu.

ShinCloud a dit…

vincent je suis à 25h de jeux, et je te conseil de faire le jeux 2 fois minimum pour faire toute les sous quete car un moment sa devient extrenement hard, alors que je suis au niveau 45 et à 18% de quete anexe XD

Vincent a dit…

J'en suis a 35h de jeu, niveau 65 et 80% des missions faites et oui le jeu est difficile mais les missions deviennent de plus en plus ridicules et insignifiantes (quand tu tomberas sur les buffles invincibles aux attaques physiques et magiques, tu comprendras de quoi je parle).

arkan a dit…

salut, un gros fan de FF encore et ca fait plaisir a voir et je cherche des gars comme toi pour mon forum sur les produits dérivés de FF donc si tu as un peu de temps ca serai vraiment cool que tu vienne y faire un saut Merci

http://ffmuseum.fororama.com

Anonyme a dit…

Vincent toi qui est si loin du jeux coment on fait pour dépassé les barre de 9999 car je suis au niveau 50 et je block à 9999 donc je sais pa si dans cette episode on peut allez plus haut merci de me repondre si possible dans mon blog
http://shincloud.skyblog.com

sseb22 a dit…

Si tout se passe bien, je devrais avoir le niveau 3 du JLPT

Ai-je une chance de pouvoir comprendre quelque chose au jeu ?

Vincent a dit…

sseb22> non, faut au moins le niveau 2.
c'est le jour et la nuit entre le niveau 2 et 3.
Tu comprendras certains trucs mais pas tout.

Donwar a dit…

Excellent test vraiment par contre ou sont les chocobos?

Sinon va lire le mien et on peut faire un échange de liens si tu veux?

-> http://psp-dsdream.over-blog.fr

PS: cela te gène si je met à jour mon test à partir du tien !!!