15 septembre 2005

FF7AC dans la poche

Quelle semaine !
Meme pas encore remis de l'anniversaire de notre cher Mario, qu'hier Square-Enix nous sortait son tres attendu FINAL FANTASY VII ADVENT CHILDREN.

Square-Enix n'a pas lesine sur les moyens et hier, il etait impossible de ne pas savoir que le film sortait.

Dans le quartier de Shibuya ainsi que dans les magasins de DVDs, c'est la folie furieuse !




Le fameux coffret collector expose (photo interdite mais bon...)


Il y a meme des posters geants dans les escalators, histoire de ne pas oublier d'acheter votre DVD avant de sortir du magasin.


Bien entendu, je ne pouvais pas attendre une journee de plus pour me procurer ce sublime DVD.
Que dire si ce n'est que la boite transparente avec effets holographiques est une des plus belles boites que je n'ai jamais vu.



L'interieur de la boite est plus sobre mais reste tout de meme tres joli.


Maintenant, passons au film !

Tout d'abord sachez que le film ne doit pas etre vu si vous n'avez pas fait le jeu
Final Fantasy VII car sinon vous ne comprendrez rien a l'histoire.
Celle ci en effet se passe 2 ans apres le jeu.

La realisation est excellente, les fans de FF7 seront aux anges (je le suis au moment ou j'ecris ces lignes) avec cette production.
Certaines scenes du film leurs seront familieres, de meme pour certaines musiques.
Niveau musique justement, on retrouve bien entendu des themes bien connus du jeu mais de nouvelles compositions apparaissent surtout pendant les combats.
Ah! Quels frisson lorsque le theme d'Aeris et Sephiroth arrivent !

Les combats sont vraiment incroyables, tres pousses et sourtout tres violents.
Ca va vite, ca vole de partout, ca explose, on se croyait dans Matrix mais avec encore plus de style. Du grand Art !
Cependant, certaines actions vont un peu trop vite a mon gout et on a du mal a suivre.
Les courses en motos sont endiablees, c'est du grand n'importe quoi mais on adore.
La double epee de Cloud, sa moto ou encore l'apparition de Sephiroth, tout ca nous donne la chair de poule.


Concernant l'histoire, je ne devoilerai rien ici. Je vous laisse le plaisir de la decouvrir.
On remarquera cependant que les combats prennent juste un peu plus le dessus devant celle-ci.
J'aurais prefere que cela soit un peu plus homogene, mais cela ne gache en rien a la qualite generale du film.

Quant aux personnages, leur modelisation est extraordinaire et gardent le meme esprit que dans le jeu.
J'en ai encore mal aux yeux ! Youfie, Tifa, Cloud, Cid ainsi que les Turks, tout ce beau monde bouge vraiment tres bien et on en redemande.
Un petit clin d'oeil a Tifa et a Aeris qui sont vraiment mignonnes, tout comme elles l'etaient dans le jeu.

Plusieurs petits cliches amusants viennent se glisser dans le film comme la sonnerie d'un telephone portable reprenant le theme "fanfare" du jeu ou encore une peluche Moogle que porte un enfant ainsi que le telephone de Cloud, qui n'est autre qu'un Panasonic Foma P900iV.
Excellent !!


En resume, FF7AC est un pur moment de bonheur pour les fans de FF7.
L'ambiance est la, les personnages ainsi que les musiques, tout ca est mixe harmonieusement.
On reprochera un peu trop de combat mais c'est ce qui fait la force du film.
Une realisation de tres haut niveau pour un film de synthese, surement le plus beau jamais realise jusqu'a aujourd'hui.


On retiendra donc que ce film est destine avant tout aux amateurs de FF7, les autres ne risquent de ne pas l'apprecier a sa juste valeure.
Square-Enix a vraiment beaucoup mise sur ce film et comme vous avez pu le voir, ils n'ont pas hesiter a le promouvoir (du moins ici au Japon).

Merci Square-Enix pour cette superbe production, l'attente fut longue mais le resultat est la.
En attendant une eventuelle suite, j'ai bien envie de me replonger dans le jeu.

Et puis, j'en ai profite aussi pour me procurer le livre Final Fantasy VII Ultimania Omega


Dans ce livre de 600 pages, on y trouve en autre :

- le synopsis et l'analyse des personnages principaux
- un retour sur l'histoire : analyse scene par scene du scenario
- la soluce ULTIME du jeu : comment jouer sans ne rien rater !
- les informations detaillees sur les mondes, les objets, les monstres, les limites
- le making off du jeu : comment le jeu a ete fait
- une interview des developpeurs
- un mini roman avec Aerith comme personnage principale





Un recueil indispensable pour tous les fans du jeu mais seuls les japonisants prendront leur pied dans cet ouvrage.
Ce livre ressemble beaucoup au 4eme CD inclu dans la version internationale de FFVII (jamais sorti en dehors du Japon).

Jusqu'a maintenant, la collection Ultimania Omega comptait les episodes XIII, IX, X, X-2 et XI et c'est chose faite pour le VII a present.

Sachez que j'ai achete ce livre le matin, le soir, dans le meme magasin, une affiche annoncait "rupture de stock".
Autant vous dire que les fans l'attendaient avec beaucoup beaucoup d'impatience.

Voila! Merci encore pour cet episode, vraiment magnifique, qui restera toujours grave dans ma vie de joueur.

10 commentaires:

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Ryo saeba a dit…

Merci pour cette article ban-chan :)

Le film est vraiment un chef d'oeuvre mais je lui repprocherai que deux petites choses:

-L'histoire est trop axée sur les personnages principaux et on ne sait pas trop ce que sont devenus barret,youffie,cid ect...meme si on les voit.

-Puis maintenant c'est plus personnel mais j'aurai voulu que tifa ouvre un peu plus sont coeur à Cloud (et ouai jsuis un romantique moi...)

Dommage...

Voila je dis rien d'autre sinon on va dire que je raconte trop de choses.

Anonyme a dit…

moi aussi j'ai trouver que les autres perso ne sont pas assez present ^^
et je reproche aussi les couleurs qui sont pas assez vives a moins que ce sont mon ecran lcd.

Anonyme a dit…

et il y a tous les mix qu'un fan veux,
cliché, themes (genre fanfare)
les petits plus qui manquais dans final fantasy spirit within.
je pense qu'ils on compris leurs erreurs et on bien rectifier le tire ^^

Falk a dit…

Bien l'bonjour,

Euh je m'demandais juste, puisque le bouquin est ouvert sur la pages des épées de Clad (ou Cloud), quel est le nom de la seconde en partant du haut sur la colonne tout à droite ?

Je me souviens (du moins en français), d'Apocalypse (la violette bi-lame) et de ses seulement 3 trous mais tripleurs de materia (THE épée d'XP), de Ragnarok (le gros machin chevaleresque à garde dorée), et bien sûr de Dernière Arme (qui changeait de couleur avec les HP), mais visiblement la dernière de cette colonne ne m'a pas marquée contrairement aux 3 autres...
C'est quoi son p'tit nom ?
Aurait elle des caractéristiques pas vraiment sensas' ?

Tcho' !

Vincent a dit…

Falk, et bien si je suis tes indications, il s'agit de l'epee qui se nomme AMA NO MURAKUMO.
Elle est tres rare a avoir d'apres le live et possede 6 trous pour les materias.

Falk a dit…

Oki doki, merci^^

Bon rien qu'à voir son nom, n'étant pas japonisant, je comprend que j'ai eu plus de mal à m'en souvenir qu'Apocalypse ou Dernière Arme ;)

Et malgrè ses 6 trous, je suppose que je gardais Apocalypse la plupart du temps... (car je pense quand meme l'avoir trouvée, j'avais fait le jeu avec la soluce dès le début... j'aime pas louper les objets rares :þ)

zorlan a dit…

J'ai pas pu acheter le DVD il n'y en avait plus nul part :( je me suis rabattu sur un pauvre divx avec un sous titrage minable mais que cest beau comme film par contre l'histoire en full vo j'ai pas tout capté...

Anonyme a dit…

Le film est-il en français ? (final fantasy VII) Coeurdelion2005@hotmail.com

Sandy (punk-rock182) a dit…

il peux etre trouver en francais mais bon le doublage et plutot moyen je dirais...je l'ai en divx que j'ai depuis longtemps et j'ai realiser les sous titre en francais d'ailleur sa m'a bien fait chier a traduire tout lol mais bon si quelqu'un a besoin des sous titre prenez mon adresse msn:

punk-r0ck182@hotmail.com

a++++