28 janvier 2012

Wipeout 2048

Cela fait déjà un peu plus d'un mois que la nouvelle console de Sony est sortie au Japon.
Comme vous le savez certainement, ce n'est pas la joie au niveau des ventes.
Beaucoup de sites enterrent déjà la console mais je pense qu'il est encore trop tôt pour juger.
Laissons plus de temps à la machine pour faire ses preuves.
En tout cas, moi, j'y crois !

N'oubliez pas qu'au Japon, la PSP est encore en pleine forme donc les (jeunes) joueurs ne sont pas encore prêts à passer sur Vita.
Et puis Nintendo a sorti Monster Hunter sur 3DS, ce qui fait que tout le monde se jette sur cette dernière naturellement.
Espérons qu'une version Vita sorte prochainement, car au Japon, rien ne résiste à la déferlante Monster Hunter..

Aujourd'hui, je vais m'empresser de vous présenter
Wipeout 2048
sorti il y a quelques jours.


Aah Wipeout !!
Je me rappelle encore de Wipeout 2097 comme si c’était hier.
Depuis, je suis resté accro à la série et c'est toujours avec impatience que je guette les nouveaux épisodes.

Ce sont toujours les Studio Liverpool de Sony qui sont aux commandes donc il n'y a pas vraiment d’inquiétude à se faire, on garde la même formule et on recommence.
Le jeu nous propose donc un mode campagne solo ainsi qu'un mode multijoueur en local et online.
À l'instar des jeux PS3, il faudra aller sur le Playstation Store pour activer son pass online.
La Vita n'y échappe pas elle non plus, tous les prochains jeux fonctionneront certainement de la sorte.
Qu'est-ce que je peux détester cette génération de patches/DLC/pass à foison...


Arrivé au menu, on se rend compte que tout fonctionne avec l’écran tactile de devant, aucun bouton n'est utilisé ici.
Une fois dans le jeu, la première chose qui surprend, ce sont les contrôles.
En effet, par défaut, on se retrouve dans une configuration dite "Racer".
Cette configuration m'a un peu désorienté au début puisque l’accélérateur se situe sur le bouton R, le bouton L fait office d’aérofrein et croix sert pour activer une option.

Ne vous inquiétez pas, on nous propose la configuration "Wipeout" que tout le monde connait, avec les aérofreins sur les tranches et l’accélérateur sur croix.
Pour les plus aventuriers, il y a même une configuration appelée "Motion", qui consiste à utiliser les fonctions gyroscopiques de la console pour tourner l'appareil.
Quant à l’écran tactile arrière, il se transforme alors en accélérateur.
J'ai testé un peu mais j'avoue que je ne suis pas du tout à l'aise.
Il faut certainement un temps d'adaptation mais je doute que ce mode soit recommandé pour faire de bons scores.

À ce propos, c'est le premier jeu Vita où je me suis fait la réflexion suivante: "Je crois que les boutons sont peut-être un peu trop près du stick".
Et en effet, j'ai remarqué que mon pouce positionné sur croix, avait tendance à pousser le stick analogique droit, passant directement la vue en mode arrière.
Rien de bien méchant, il suffit de bien positionner son doigt et le tour est joué mais je ne pense pas être le seul à s’être fait la réflexion.
Du coup, moi qui était habitué jusqu’à maintenant à la config "Wipeout", je suis repassé à la config initiale "Racer" pour pouvoir libérer mon pouce du bouton croix.
Et en fin de compte, ça marche plutôt bien.


Autrement, au niveau du contenu, on trouve une campagne solo divisée en trois saisons, chacune remplie de tout un tas de circuits différents les uns des autres.
Les circuits sont eux-mêmes divisés en plusieurs catégories : les courses classiques bien entendu, les circuits "Zone", les "Time Attack" et un toute nouvelle catégorie qui se fait appeler "Combat" (pas si nouvelle que ça pour ceux qui ont joué à Fury).
Celle-ci est intéressante, il ne s'agit pas de finir premier mais de faire un max de points en tirant sur vos ennemis.
Il faut donc endommager vos ennemis le plus vite possible en récupérant les options tout en faisant attention à ne pas se faire dégommer autrement vous perdez des points.
Pas mal du tout, il y a un petit côté stratégique et non pas bourrin comme on pourrait le penser.
Il faut veiller à son énergie et en même temps penser à faire des dégâts.

Et c'est là que j'en viens aux vaisseaux.
Pour le mode "combat", comme je l'ai dit, la vitesse n'est pas le critère primordial.
Un peu ironique pour un Wipeout mais dans ce mode, ce qu'il vous faut avant tout, c'est un vaisseau robuste.
Tout comme les circuits donc, les véhicules se classent parmi trois types de catégories :
- les "Speed": très rapide mais peu résistant
- les "Fighter": très bon bouclier mais peu rapide
- les "Agility": conduite facile mais peu rapide et peu résistant
Donc pour revenir au mode "Combat", il sera plus prudent de choisir un vaisseau "Fighter" que "Speed" par exemple, de même pour le mode "Zone".
Il y a aussi une dernière catégorie, "Prototype" qui regroupe des vaisseaux expérimentaux, c'est à dire avec un meilleur équipement que les autres.
Bien entendu, ceux-ci ne se débloquent que si vous réalisez de belles prouesses dans vos scores et médailles.
Intéressant donc au final, puisqu'on est poussé a changer constamment d'appareils selon les situations.


Graphiquement, c'est là où tous les joueurs seront unanimes incontestablement.
C'est beau, très beau, tout simplement bluffant de voir un jeu comme celui-ci sur console portable.
On peut le comparer sans aucun problème à Wipeout HD/Fury sur PS3.
De même pour le framerate, aucune chute, ça fuse, ça speede, ça trace !
C'est un vrai bonheur pour les yeux, je ne crois pas qu'il y ait plus beau sur portable à l'heure actuelle en jeu de course.
Bref, côté technique, les studios de Liverpool ont carrément assuré, bravo !

Niveau zik, on garde toujours la tendance techno/électro donc là aussi, aucun dépaysement si ce n'est qu'il y a pas de vraiment de pistes qui ont retenu mon attention.
Et pour ceux qui veulent savoir si on peut importer ses propres morceaux (mp3), et bien la réponse est non !
Il faudra se contenter de la playlist du jeu uniquement.
Et en plus, il n'est même pas possible de choisir son morceau, bref pas tip top tout ça.
On peut espérer qu'une mise à jour vienne corriger ça même si je n'y crois pas une seule seconde.


Concernant les points qui fâchent, je noterai surtout les temps de chargement qui sont affreusement longs pour cette génération de machine.
On a l'impression de se retrouver à l’époque des jeux PSone avec des temps de chargement dépassant facilement les quarante secondes.
Bref, il ne faut pas être trop pressé entre les courses mais il me semble que c’était déjà le cas pour les autres épisodes.
Le syndrome Wipeout ?
Heureusement, si vous désirez refaire la course du début, le chargement est quasiment instantané (ouf!).

Alors ce Wipeout 2048 vaut-il le coup ?
Si vous êtes un fan invétéré de la série, la question ne se pose même pas.
Il y a du challenge, de la difficulté, de la vitesse, des graphismes à pleurer, tout ce qu'il faut pour que la formule marche.
Mais personnellement, je trouve la campagne solo un peu léger en terme de contenu, pas assez de championnats à mon goût.
Et puis, au niveau du nombre de vaisseaux, c'est tout juste limite.
Je pense que c'est du même gabarit que Wipeout HD en fin de compte, je m'attendais à quelque chose de plus "volumineux".
Tout comme Katamari ou Everybody's Golf, Wipeout fait partie des premiers jeux de lancement avec un contenu moyen mais par rapport aux jeux cités, il s'en sort tout de même un peu mieux.
Bien entendu, il reste le mode online pour pouvoir s'affronter entre potes, sans oublier la future fonction "cross gaming" qui devrait permettre d'affronter des personnes jouant sur PS3.
Et puis, on aura droit à tout plein de beaux DLC...

Vu que la sortie européenne de la Vita est pour bientôt, je ne pense pas me tromper en vous conseillant ce titre en plus d'Uncharted.
Deux valeurs sûres à mon avis.

Version testée : japonaise | Textes et menus : japonais | Voix : anglaises

3 commentaires:

@foxylary a dit…

Merci beaucoup pour ce très bon test. Moi qui attend cet épisode avec une grande impatience, ton Feedback m'est précieux! :)
Je suis bien rassuré (étrangement) pour les temps de chargement, si les temps d'attente ne sont aussi long que pour un changement de course. Par contre, un peu dommage pour l'emplacement des boutons trop proche du stick. J'espère que ça ne deviendra pas un fardeau.
Et pour ce qui est des pass, DLC et cie... On est bien d'accord. L'avantage sur la PSVita étant que les MAJ et ajouts de contenus sont directement stockés sur la carte si je ne me trompe pas... ;)

Jérôme et Julie a dit…

Rah tu me donnes envie là !
Dommage pour les temps de chargement, surtout pour un jeu cartouche... Est-ce que ça ne va pas chercher une connexion à chaque fois pour uploader tes temps, etc. ? As-tu essayé en désactivant le Wi-Fi pour voir s'ils étaient aussi long.

Pour les pass, ça me dérange pas, je n'achète que du neuf ou alors des jeux sans mode en ligne... Les DLC, ça dépend s'ils sont bons et apportent quelque chose de plus réellement et si ça permet d'allonger la durée de vie du jeu quelques mois après. Je préfère ça que racheter un jeu complet ^^

On verra si j'ai l'argent, mais il fera probablement parti de mes futurs achats, merci pour le test !

Vincent a dit…

@foxylary oui c'est ca.

@Jerome> Wifi off, ca ne change rien. La connexion au PSN n'est pas obligatoire pour jouer.