25 février 2010

Heavy Rain

Pour cette première review Playstation 3 de l'année, nous allons parler du tout dernier jeu de Quantic Dream qui est sorti cette semaine en France et la semaine dernière au Japon.

Heavy Rain


Quantic Dream ne vous dit sûrement pas grand chose puisque c'est un petit studio qui n'a fait jusqu'à présent que trois jeux, Heavy Rain inclus.
On se rappelera de Nomad Soul, de son univers futuriste et de son scénario très immersif.
Fahrenheit avait aussi fait parlé de lui avec une fois de plus une mise en scèene à la hauteur et son gameplay original dont Heavy Rain reprend en grande partie.

Quantic Dream, c'est aussi un studio français, on peut d'ores et déjà les féliciter d'avoir réussi à développer un jeu PS3 de bonne facture, surtout quand on connait les coûts de développement sur cette plateforme.
Sony a eu confiance en eux dès le départ et cela fait plaisir de voir que la promotion a très bien marché partout dans le monde.
Même au Japon, où Famitsu a consacré plusieurs pages dans leur magazine.
Espérons maintenant que le titre se vende bien et qui sait ? Quantic Dream deviendra un studio à suivre de très près.


Faisons un point sur l'histoire qui s'annonce être une sorte de thriller dont vous êtes le héros.
L'histoire prend place dans une ville des États-Unis où sévit un tueur en série.
Les victimes sont retrouvées noyées, une orchidée posée sur la poitrine et un origami dans la main.
Une nouvelle victime vient d'être kidnappée et c'est alors que quatre individus n'ayant aucun lien, sont plongés dans un contre-la-montre pour retrouver le "tueur aux origamis".
Ethan Mars, un architecte et père de l'enfant disparu, Madison Paige, une journaliste, Norman Jayden, un agent du FBI, et Scott Shelby, un détective privé. Vous incarnez chacun de ses protagonistes au cours de l'histoire.

L'originalité de Heavy Rain, tout comme l'était Fahrenheit, c'est son gameplay particulier qui ne fait pas penser à un jeu vidéo aux premiers abords.
Je dirais même que nous avons plus à faire à une sorte de film interactif plutôt qu'à un jeu vidéo proprement dit.
Jugez par vous-même : il n'y a pas de score, ni d'interface, ni de menus, ni d'évolution du personnage, non rien de tout ça.


On vous propose de vivre une histoire très scénarisée à travers quatre protagonistes qui ont tous le même but : arrêter le tueur en série.
On incarnera les quatre personnages tour à tour, chacun menant sa propre enquête et c'est vous qui déciderez des événements futurs selon les choix que vous aurez pris.

Tout ce que vous faites mais aussi tout ce que vous direz aura une influence sur le déroulement du récit.
Ce concept n'est pas nouveau, on a déjà vu ce gameplay dans d'autres jeux bien entendu mais cette fois-ci, les possibilités scénaristiques sont plus nombreuses et élaborées, et la façon dont les choses sont menées est assez originale, ce qui donne un côté interactif et une immersion beaucoup plus profonde de ce qu'on a pu voir jusqu'à maintenant.


Dans les phases d'exploration, vos actions varieront selon l'environnement dans lequel vous progressez et la plupart du temps, ce sont des actions très simples et basiques de la vie quotidienne.
Il suffit de reproduire le mouvement avec le stick analogique ou d'appuyer sur le bouton affiché à l'écran pour que l'individu s'exécute et déclenche ainsi l'événement.
Par exemple, il sera possible de sortir un papier de sa poche, d'ouvrir les portes d'un placard, d'allumer la télé ou la lumière, de tourner le robinet, de se raser, de mettre la table, de prendre un médicament, etc....
Cela peut vous paraitre ridicule mais justement c'est pour que le joueur se sente immerger pleinement dans la peau du personnage.
Grâce à ces petites actions sans importance, vous prenez part à 100% au déroulement de l'aventure, ce qui vous évite de rester passif.
Toutes ces actions ne sont pas obligatoires pour autant, disons que cela vous apporte une certaine liberté et comme je l'ai dit plus haut, l'histoire s'adaptera à vos choix.
Vous avez aussi la possibilité d'agir sur les pensées de votre personnage, qui là aussi, auront une importance sur la trame scénaristique.


Outre le fait d'appuyer sur les boutons pour agir, la manette Sixasis, elle aussi, est mise en valeur ici.
Par exemple, pour simuler le geste de brossage des dents, se sécher après une douche, dessiner, etc..., il suffira de secouer la manette de bas en haut, de gauche à droite ou encore de la tourner.
Toutes les interactions avec la manette ont été prises en compte.

Les déplacements des personnages peuvent paraitre rigides dans un premier temps mais comme les zones où l'on évolue sont assez petites, finalement ça ne dérange pas tant que ça.
Lorsque les zones sont plus vastes, le personnage se met alors à courir, ce qui prouve que les programmeurs ont bien peaufiné leur jeu en terme de jouabilité.

Dans les phases d'actions, on retrouve le même gameplay sauf que cette fois-ci la contrainte de timing entre en compte.
Ce qu'on appelle plus communément "quicktime event", phases que l'on retrouve dans beaucoup de jeux à l'heure actuelle comme Bayonetta et Yakuza pour ne citer qu'eux.
Ces actions sont donc importantes puisque ce sont elles en général qui changeront le récit principal de l'histoire.
Si vous échouez, pas de ne panique, le game over n'existant pas, l'histoire continuera de se dérouler en conséquence.


Un petit point sur la difficulté du jeu qui mérite d'être éclairci.
Lorsque vous démarrez une partie, on vous demandera si vous êtes à l'aise avec la manette Sisaxis ou non.
Ne prenez pas ce paramètre à la légère puisque c'est ce choix qui définira la difficulté du jeu.
En fait, si vous jouez occasionnellement, les actions à entrer seront simples (mode facile) alors que si vous êtes à l'aise avec le pad, vous aurez droit à des actions plus difficiles (mode difficile) comme des combinaisons allant jusqu'à 5 boutons simultanément ou encore des déplacements avec le stick analogique à faire beaucoup plus délicatement.

Personnellement, je vous conseille de jouer en difficile lors de votre première partie car autrement, le jeu se révèle extrêmement facile et cela enlève de l'intérêt au gameplay.
De toute façon, n'oubliez pas que vous ne pouvez pas perdre ici, rien ne vous empêchera de refaire le jeu plus tard pour découvrir les différents embranchements.

A ce propos, parlons un peu de la rejouabilité.
Vous terminerez l'histoire en à peine 8 heures, ce qui n'est pas trop mal pour ce genre de jeu.
Et comme le jeu propose divers embranchements, les plus motivés seront forcés de rejouer toute l'histoire où certains chapitres pour découvrir toutes les possibilités scénaristiques, ce qui double directement la durée de vie du jeu.
Il y a au total 23 fins différentes, ce qui n'est pas rien !
Ceux qui veulent s'acharner à toutes les découvrir en auront donc pour leur argent sans aucun doute.
Et franchement, si vous avez aimé le jeu, vous aurez envie de voir toutes ces fins.


Graphiquement, on peut féliciter le travail de Quantic Dream, c'est du bon boulot surtout au niveau des visages des personnages qui sont vraiment très bien détaillés, de même pour les animations et les décors.
Franchement, je ne m'attendais pas à une telle qualité graphique pour un si petit studio.
On peut admirer le travail qui a été accompli, certains studios qui ont plus de moyens devraient en prendre de la graine. Bien joué les Frenchies !

Concernant la musique, là-aussi la bande son est très soignée, avec un thème dramatique au piano qui se prête parfaitement à ce genre d'ambiance morose et triste que le jeu veut nous faire ressentir.

Cependant, le jeu n'est pas exempt de points négatifs.
On notera tout d'abord une baisse de frame rate quasi constante et du "tearing" pratiquement partout pour compléter le tout.
Sans oublier les désynchronisations des voix ou encore le son qui a tendance à sauter de temps à autre.
C'est bien la première fois que je vois autant de problèmes techniques sur un jeu PS3, c'est fort désagréable et cela perturbe d'autant plus l'expérience.
Espérons qu'un patch sorte rapidement pour corriger ces lacunes.


Au bout du compte, Heavy Rain est une bonne surprise, pour le peu qu'on aime ce genre de jeux.
Et oui, je ne suis pas sûr que le jeu plaise à tout le monde à cause de son gameplay simpliste qui frustrera les joueurs qui s'attendent à un jeu d'action.
N'hésitez donc pas à tester la démo pour vous faire votre propre opinion avant de passer à l'achat.
Le gameplay est très basique certes mais ce qui prime avant tout, c'est l'histoire et la façon dont elle racontée.
Et je peux vous confirmer que le scénario tient la route, que ce n'est pas du tout tiré par les cheveux, et qu'il m'a tenu en haleine jusqu'au bout.
A aucun moment je n'ai décroché et la surprise a été totale lorsque j'ai découvert qui était le tueur.
J'ai donc été complètement immergé de A à Z, Quantic Dream ont bel et bien réussi leur pari.
Et puis, si vous êtes père de famille, alors vous comprendrez encore plus le message que Quantic Dream a voulu faire passer dans leur jeu.
En tout cas, cela nous change des jeux d'action classiques, des FPS comme on en voit tous les jours, et c'est ce qui fait plaisir.

A noter que la version japonaise a été censurée, toutes les scènes de nudité ont été coupées, alors que le jeu est censé être destiné à un public adulte averti.
J'avoue que je ne comprends pas pourquoi cette démarche, surtout quand on voit des jeux comme Madworld qui débarque sur Wii sans aucune censure, sans oublier les GTA et autres qui sortent comme si de rien n'était.
Je ne suis pas mort pour autant, disons juste que je trouve juste ça honteux mais ne craignez rien, pour vous autres, la version française ne sera pas censurée, j'en doute fort.

Il serait dommage de passer à côté de ce titre d'après moi mais comme Mars est un mois où les gros titres vont tomber, il va falloir faire des choix certains me diront.
Même si ça n'a rien à voir, sachez que j'ai passé plus de bon temps avec Heavy Rain qu'avec Final Fantasy-couloir-13, voilà c'est dit.

Ma note : 8/10
Version testée : japonaise | Textes et menus : anglais/japonais
Voix : anglais/japonais

PS. Optez pour les voix en VO qui sont bien meilleures que les voix françaises comme souvent.

12 commentaires:

Snake a dit…

Voilà enfin la review du jeu que j'attendais depuis bien longtemps, et quelle attente !!
J'ai pu avoir le jeu entre mes mains et j'en suis environ à la moitié du jeu, et je ne suis pas déçu du tout jusque là, les émotions sont vraiment de mises comme nous l'avait promis David Cage.

Je tenais juste à dire quand même que les voix Française sont, comme pour Fahrenheit, d'une excellente qualité par rapport à certains autres jeux.

Après tu as tout dit, les embranchements, la durée de vie, les 23 fins différentes (!!) et autres clins d'œil cinématographique.

Aller, je vais laisser un peu l'ordi de côté, ma PS3 m'attend :)

tinou a dit…

Salut Vincent,

Ya un truc que je comprend jamais, c'est pourquoi tu prends le jeu en VJ quand ledit jeu n'est pas d'origine japonaise? Tu sais il y a des boutiques imports à Akiba...

Ca evite la censure comme dans Gears of War, et tous les titres occidentaux qui sont systematiquement censures...

Surtout que les versions asia proposent des sous-titres et parfois aussi le choix des langues. Pour l'immersion jouer a Heavy Rain autrement que dans la langue originale, c'est pas forcement le mieux non?

Je dis ca mais j'avais personnellement prefere le doublage japonais de God of War I et II... comme quoi parfois on trouve de bons doublages japonais, mais c'est exceptionnellement rare.

Franzi a dit…

Je l'ai fini une première fois hier ! J'ai adoré : le gameplay est original, les graphismes superbes mais je suis un tout petit peu déçu par le scénario (il y a des choses que je ne trouve pas logique).

Ce jeu m'a beaucoup rappelé X-Files le jeu avec un gameplay différent.
Si on aime les enquêtes et les polars, il faut foncer sans hésiter.

aguens973 a dit…

Très bien écrit merci pour cette review bon courage pour la suite ;)

Vincent a dit…

Snake> Concernant les voix, apres avoir teste la demo FR j'avais trouve ca moyen. Avec la version originale, je trouve le "lip sync" bien mieux mais bon on chipotte la.

tinou> tu sais quoi ? j'achete 3/4 du temps mes jeux PS3 en import US donc ne t'inquiete pas, je sais ou sont les boutiques d'import, meme si en general je commande sur Playasia.
Cette fois ci, j'ai pris la jap deja pour son prix (~5000 yens) et puis parce que voila, elle est sortie en avance.
Je te rassure j'ai fait Heavy Rain en anglais et non pas en japonais.
Je regrette juste la censure mais y a pas mort d'homme.
C'est pas comme Yakuza 3 qui sort en Europe avec toute une partie de jeu supprimee, ca, ca fout les boules je dis.

Franzi> Concernant le scenario, quand on y rejoue une deuxieme fois, en effet, on trouve quelques incoherences mais rien de bien mechant.

aguens973> Merci a toi d'avoir laisse un commentaire ;)

Thomas a dit…

Salut Vincent,

Je viens de me mettre aussi a Heavy Rain, et ca fait bien plaisir de decouvrir une experience un peu differente. J'adhere a 100%. J'espere que ce nouveau genre se developpera pour vivre d'autres recits interactifs, dans d'autres univers.
Sinon il ne me semble pas que tu l'ai fait donc je te recommande Demon's souls, un jeu qui a deja un an, mais qui est litteralement genial. Un des tout meilleurs jeux des 5 dernieres annees a mon avis. A bientot.

Titiks a dit…

J'ai réellement adoré. Un grand grand jeu, immersif au possible, souvent poignant, parfois pénible (dans le sens : "non, je veux pas faire ça >_< que dois-je choisiiiiiir ?).
J'ai adoré Farenheit, j'ai fonçé les yeux fermés dessus. J'en suis à ma troisième partie, et l'histoire change encore.

Merci Quantic !

Robert Patrick a dit…

Moi, je sais à quoi tu joues, en ce moment... !
J'ai hâte de lire ta review, mais tu essaieras d'être un peu moins dithyrambique que le reste de la planète, hein ;-D

houbahop a dit…

Bonjour,

Comme quoi, et sans être conservateur, j'ai un peu l'impression que les éléments qui ont fait l'age d'or (larme qui coule de mon oeil façon manga) du jeu vidéo reviennent sur le devant de la scène progressivement, tout en bénéficiant des avancées technologiques actuelles.

Je me suis toujours demandé, lorsqu'en train de m'emmerder terriblement devant un nième fps auquel je n'adhèrerai finalement jamais, si devenir trentenaire à fait de moi un vieux con qui n'aime plus les jeux vidéos, alors que petit je pouvais passer un temps fou devant des jeux tout pourris, mais dotés d'une super histoire.

C'est une joie de découvrir que finalement je ne suis peut être pas un vieux con... lol

je pense que tu n'as pas véçu cela Vincent car tu me semble tout de même être un hardcore gamer qui n'a jamais laché les jeux vidéos.


@+

Vincent a dit…

houbahop> je vois de quoi tu parles mais je ne comprends pas ou tu veux en venir ?
Je trouve qu'il y a bien plus de jeux pourris qu'auparavant.
le marche du jeu video etant devenu un marche grand public, on trouve vraiment de tout et du tres mauvais, la selection est bien plus difficile.
Autrefois, sur console ou meme sur PC, tu avais peu de chances de te planter, non ?

domi a dit…

Hello,

J'ai relu mon post. C'est confus, je devais être fatigué.

Je voulais dire que ce jeu me rapelle pas mal certains jeux d'aventures old school en 2D, en amélioré bien sur.
Bref, les valeurs sures d'avant semblent toujours marcher, ce qui me porte à croire que cette période des jeux vidéos pendant laquelle je me suis ennuyé n'était peut être pas en rapport avec le fait qu'en grandissant, je n'aime plus autant les jeux.

Effectivement, je ne prends du plaisir à jouer qu'en sélectionnant convenablement mes jeux, et il m'a fallu un moment à le comprendre.

La seule fois ou je me suis planté à l'époque de la nes, c'est en achetant sans savoir ce qu'il valait le jeu airwolf, qui n'était vraiment pas terrible.

J'ai testé la démo d'heavy rain, qui ne m'a pas convaincu de l'acheter, malgré que le jeu ait l'air bien ficelé. Mais c'est probablement parce qu'elle est trop courte.

@+

Pavy a dit…

je viens de le commencer et j'accroche bien. Par contre les bugs techniques sont assez exasperants! Heureusement qu'il y a les sous-titres car les passages ou les voix disparaissent sont assez nombreux. Il y avait un patch a telecharger mais ca ne change rien aux problemes.