23 novembre 2008

LocoRoco 2

Dans les prochaines semaines, de gros jeux PSP sont attendus avec Patapon 2, Kingdom Hearts et Final Fantasy Dissidia.
De quoi avoir chaud tout l'hiver avec sa petite portable.

Et le premier jeu de cette série à sortir n'est autre que Loco Roco 2, la suite tant attendue depuis 2 ans.


On avait eu droit à un amuse-gueule sur PS3 mais celui-ci était loin d'être aussi passionnant que l'épisode PSP.
C'est donc avec plaisir qu'on retrouve nos petits Loco sur PSP dans une vraie suite tout aussi trépidante.
J'avais pu tester le jeu quelques minutes pendant le dernier Tokyo Game Show mais je n'avais pas eu le temps de me faire une idée malheureusement.

LocoRoco, pour ceux qui n'y ont jamais joué (honte à ceux-là), ce sont des petits bons hommes tout rond qui vivent en paix sur leur belle planète colorée.
Malheureusement, les Moja (qui signifie "poilu" en japonais) n'ont qu'une chose en tête, détruire les Loco et s'approprier leur planète.
Dans cette nouvelle aventure, les Moja seront de retour, bien plus fort qu'avant vu qu'ils ont appris une chanson maléfique qui absorbe la vitalité de le faune et de la flore.
A nous de faire en sorte que cela n'arrive pas.

On controle un Loco qui ne bouge que si on incline le décor avec les boutons L et R.
Une forte pression sur L et R pour le fait sauter, rien de plus simple.
Pendant votre parcours, il faudra retrouver vos camarades afin de fusionner avec eux et ainsi devenir plus gros et plus fort.
Plus vous êtes gros et plus il sera facile d'anéantir ces Moja tout pas beau.


Ce LocoRoco 2 reprend exactement tous les éléments du premier épisode : même graphismes, même style de musique, même ambiance, même gameplay, une version 1.5 certains diront.
Mais lisez ce qui suit, vous comprendrez que le jeu n'est pas qu'un simple "add-on" et il regorge tout de même de beaucoup de nouveautés bien sympathiques.

Outre le fait de ramasser des tulipes, des objets pour vos amis MuiMui ou encore des fruits, le soft nous propose de nouvelles choses à commencer avec le fait que les Locos peuvent se faire aspirer par de petites cavités.
Il suffit de se mettre à côté et automatiquement, on se fait aspirer puis propulser vers un autre endroit où on y trouvera fleurs, fruits, MuiMui, objets ou encore des notes de musique.


Les notes de musique justement, elles sont cachées la plupart du temps dans les fleurs et un simple passage suffit pour les faire apparaitre.
Il y a certains évènements où vous serez mener à chanter pour continuer.
Une séquence de notes de musique apparait autour de l'écran et lorsque la note colorée passe sur ces notes, il suffit d'appuyer sur rond en rythme.
Cela s'apparente tout bêtement au concept de Parappa The Rapper ou Patapon.


L'évènement se produira et vous pourrez ainsi continuer.
Certains passages secrets requièrent un certain nombre de notes donc si vous n'en avez pas assez, vous ne pourrez pas y accéder.
Que vous échouiez ou pas le résultat est le même.
Il est donc conseillé de récolter un maximum de ces notes.
Qui plus est, lorsque vous réussissez une séquence, vous recevez encore plus de notes pour la prochaine session.

Nos amis Loco rencontreront aussi tout un tas de nouvelles créatures et objets avec lesquels ils peuvent intérargir.
Par exemple, les Locos se glissent dans une pierre, vous contrôlez donc aussi la pierre qui permet de casser des murs.


Ou encore, vous pouvez aussi certains animaux et se servir de leur ventre pour rebondir encore plus haut.
Les Loco peuvent désormais s'accrocher à des brindilles et sauter ainsi de suite de brindilles en brindilles, un peu comme tarzan.
L'intéraction avec la faune et la flore est beaucoup plus développée dans cet épisode.

Les niveaux sont bien plus plus variés qu'avant.
On ira faire un tour dans la jungle, sur la banquise, dans le ventre d'une créature, dans un fort et même dans l'eau.
Eh oui, à présent, les Loco peuvent nager ou du moins "couler".
En appuyant longuement sur rond, les Loco se mettent à couler et on utilisera L et R pour les faire nager, pas si évident que ça.
Il faudra prendre garde aux poissons épineux ou encore aux pics parsemés un peu partout.

Les niveaux de LocoRoco 2 sont beaucoup plus vastes, longs et complexes.
Impossible de faire un "perfect" dès la première partie.
Il y a tellement d'objets à collecter, de passages secrets à trouver, qu'il faudra beaucoup de temps et d'ardeur si on veut tout rafler.
C'est une bonne nouvelle je dirais mais la difficulté du jeu en général a été relevée.
C'est d'ailleurs pour cela qu'on se retrouve qu'avec 25 niveaux au lieu de 30.
Dans le premier LocoRoco, certains niveaux étaient courts et pas spécialement intéressants à refaire.
Là, au contraire, je les ai trouvés bien mieux designés et plus prenants mais attention donc à ne pas trop se précipiter.

Ce qui rend le jeu plus difficile, c'est en fait le nombre de pièges qui a été revu à la hausse.
Et puis, on a droit a de nouveaux ennemis :les BuiBui qui sont en fait vos amis MuiMui mais qui ont été ensorcelés par les méchants Moja, et qui vous lancent des bombes sur la tronche.
Les Mojas, eux, sont moins présents dans les niveaux puisqu'on les affrontera à part dans des niveaux spéciaux "bataille".


Sachez aussi que le jeu est cette fois-ci entièrement scénarisé avec de nombreuses scènes cinématiques entre chaque niveau.
Une autre nouveauté, c'est aussi l'ajout de mini-jeux comme des courses, des puzzles ou encore attraper des papillons dans un temps imparti et tout un tas d'autres petits jeux tous aussi rigolos les uns que les autres.
Cela manquait vraiment, ce genre de mini-jeux se prêtent parfaitement à l'ambiance du soft, on ne va vraiment pas s'en plaindre.




La maison des MuiMui est toujours là donc si vous en avez l'envie, à vous récupérer les objets de construction pour agrandir et meubler leur maison, qui grandira au fur et à mesure.
Toujours aussi rigolo de voir les MuiMui gesticuler dans leur maison, même si ça n'apporte rien au final.


Niveau musical, on retrouve des pistes toujours aussi enfantines et rigolotes dont la melodie vous restera dans la tête toute la journée.
Je vous conseille tout de même de changer de Loco assez souvent pour éviter d'avoir mal à la tête, étant donné que les ziks varient selon le choix du Loco.

Ce LocoRoco 2 est donc la suite tant espérée que tout le monde attendait : un pur moment de bonheur sur PSP.
Tous les éléments du premier sont là avec quelques nouvelles actions de gameplay mais surtout la scénarisation du jeu ainsi que les mini-jeux sans oublier les objets à collectionner qui enrichissent grandement la durée de vie.
Franchement, je n'ai aucun reproche à faire au soft, Sony nous a concocté une pure suite, à posséder absolument !

Ma note : 9/10

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Bravo pour le résumé du soft !

C'est clair et retranscrit bien les sensations de jeux.

Merci et vive les Loco ;)

Thierry a dit…

Oui vivement la version finale !

le 4/12 au japon c'est ça ?

Vincent a dit…

Oui c'est ca pour le Japon.

Snake a dit…

Salut Vincent =)
Je remarque de moins en moins de mise à jour sur ce blog et même un arrêt total du journal de Vincent !
Que se passe-t-il? :o