08 juin 2008

Lego Indiana Jones

Indiana Jones est de retour en ce moment dans les salles obscures (pas encore au Japon malheureusement) et Travelers'Tales, responsable de la licence Lego Star Wars en profite pour nous sortir un jeu relatant les 3 films de la saga Indiana Jones.

Lego Indiana Jones : La trilogie originale


Travelers'Tales remet donc le couvert avec cette nouvelle licence qui sera bientôt suivie par Lego Batman.
Si ça se trouve, tous les grands films hollywoodiens vont se retrouver adapatés en jeux Lego ?

J'ai beaucoup apprecié Lego Star Wars 2 sur PSP, d'ailleurs cela m'a poussé à racheter Lego Star Wars la Saga Complète sur PS3.
Les jeux n'ont rien de révolutionnaire en terme de gameplay mais Lego, Star Wars, Indiana, etc... ça fait partie de ma jeunesse donc comment ne pas succomber.
C'est donc avec intérêt que j'attendais ce Lego Indy en espérant qu'ils innovent un peu plus sans faire une simple repompe de Star Wars avec un "skin" Indy.


Nous voilà donc replongés donc les 3 films des années 80, le 4ème épisode venant de sortir, il n'est pas inclu dans cette version, en effet, cela en aurait "spoiler" plus d'un.
Mais il ne serait pas surprenant de voir débarquer un Lego Indy La Quadrilogie pour l'année prochaine.
Lego Star Wars La Saga nous proposait pas loin de 6 épisodes alors qu'ici, nous n'en avons que 3.
Chaque film est divisé en 6 chapitres, soit 18 chapitres au final.
A l'heure où j'écris ces lignes, je viens de finir les deux premiers épisodes en 7 heures environ.
On peut donc espérer une durée de vie de 10 heures pour boucler les 3 épisodes en mode "Histoire".

Le gameplay donc, on reprend celui de Star Wars et on y apporte quelques modifications propres à l'univers d'Indy.
Eh oui, difficile d'utiliser des lasers dans Indiana Jones.
Indy sera donc armé de son fouet qui lui permettra d'attraper des objets à distance, de terrasser les ennemis où encore de s'attacher à des lianes afin de traverser des trous ou de débloquer des systèmes.
Les autres personnages, eux, auront recours aux objets du décor comme projectiles.
Avec les lasers, on pouvait atteindre la cible à très longue distance, alors qu'ici, c'est bien plus difficile, les combats se font donc au corps à corps dans la plupart des cas.


Un peu déroutant au départ, surtout lorsque les ennemis arrivent en paquet, vous comprendrez aisément que l'on meure plus facilement.
Bien sûr, il est possible de récupérer les armes laissées par les ennemis mais celles-ci ont une utilisation limitée.

L'autre grosse nouveauté, c'est que le jeu est beaucoup plus porté sur la réflexion que sur l'action.
Chaque tableau est parsemé de petites énigmes à résoudre avec de nombreuses constructions de Lego.
C'est plutôt une bonne chose car dans Star Wars, je trouvais justement que la construction de Lego manquait.

A noter aussi l'interaction avec les personnages bien plus importante.
Indy ayant peur des serpents, il ne pourra pas avancer à moins que son compagnon lui trouve une torche par exemple.
Les femmes peuvent sauter plus haut qu'Indy et peuvent donc accéder à de nouveaux endroits, de même que les petits personnages qui peuvent se faufiler dans les tunnels.
On est amenée souvent à changer de personnage au cours du jeu, non pas, par choix volontaire mais plutot par obligation.


L'autre chose avec les personnages, c'est qu'ils peuvent porter 2 objets simultanément, une arme + un outil.
Comment remplacer la Force de Star Wars dans l'univers d'Indiana Jones ?
Eh bien tout simplement en améliorant l'utilisation des objets.
Par exemple, on trouve des moteurs en panne, la pièce manquante est enfouie sous la terre mais pour la déterrer il faudra une pelle.
La pelle, c'est un petit singe perché en hauteur qui l'a.
Pour la récupérer, il faudra lui lancer une banane, en échange il vous lancera la pelle pour que vous puissiez creuser, vous prenez la pièce et disposez celle-ci sur la machine.
Enfin, il faudra une clé à molette pour qu'Indy puisse réparer la machine afin de s'en servir.
Comme vous pouvez le voir, c'est beaucoup plus poussé que dans Star Wars à ce niveau là et je trouve que cela colle très bien à l'univers d'Indiana Jones.

Dans Star Wars, le point de rencontre était la Cantina, ici, nous nous retrouvons à l'université Barnett.
Après avoir fait les épisodes en mode "Histoire", il est possible d'y revenir en mode "Jeu Libre".
Le mode "Jeu Libre" permet de refaire les épisodes avec les personnages débloqués dans le mode "Histoire".
Bien entendu, refaire les épisodes avec d'autres personnages permet de découvrir de nouvelles salles cachées afin de ramasser des trésors.

Dans l'université, on peut contempler nos trésors, revoir les scènes cinématiques, débloquer de nouveaux personnages, acheter différents objets, même chose que dans Star Wars en fin de compte.
On remarque cependant qu'il n'y a aucun mode de jeu en ligne ni de mode multijoueur sur cette version PSP, bien dommage tout ça, alors que les versions PS3/360 ont un mode co-op il me semble.


Graphiquement, ça va mais on note une sorte de "voile", comme ci la palette était de 256 couleurs ou encore comme si les images étaient entrelacées.
Un effet voulu ? j'en doute, plutôt un problème technique dû aux capacités de la PSP.
En tout cas, c'est vraiment de mauvais goût surtout lors des cinématiques où l'on s'en rend compte encore plus.
Autrement, le jeu est trop sombre et ce, malgré le niveau de luminosité au maximum, on est obligé de se pencher sur l'écran pour y voir quelque chose.
Moi qui joue dans les transports, je galère enormément à trouver certains éléments.
Je doute que les versions PS3 et 360 aient ces défauts.
Par la suite, je pense me prendre l'épisode PS3 qui sera plus agréable à jouer à mon avis.

La bande son, pas grand chose à dire, on est en terrain connu une fois de plus, les différents thèmes de la trilogie sont ici.
Les pistes sont assez courtes cependant et vite rébarbatives.
Les bruitages, eux, sont importés directement de Lego Star Wars, fallait bien recycler quelques trucs tout de même.

Je termine sur quelques points qui m'ont assez énervé comme les échelles qui sont toujours aussi ennuyantes à utiliser :"ça s'agrippe, ça ne s'agrippe pas", le personnage fait un peu ce qu'il veut, quelle frustration !
Les véhicules, toujours aussi incontrôlables mais bon cette fois-ci, il y a très peu de phases de conduite.
Enfin, certains boss comme ceux du "Temple Maudit" sont tout simplement fatiguant à battre de par la technique utilisée qui est loin d'être clair.


Au final, malgre quelques frustrations, le jeu reste amusant, on revisite les films avec plaisir, le tout en passant par de nombreuses petites énigmes.
Ceux qui préfèrent l'action à la réflexion devraient plutôt se pencher sur les épisodes Star Wars.
Je conseille le jeu à tous les fans de Lego et d'Indy bien entendu, les autres passeront leur chemin je pense.
La qualité graphique n'étant pas au top sur PSP et l'image bien trop sombre, je ne saurais vous le conseiller sur 360/PS3 ou Wii (oublions la version DS).

Au niveau des langues, cette version US passe entièrement en français, en espérant que cela soit le cas aussi pour la version US PS3 mais comme Lego Star Wars US passait en anglais sur PS3 jap, ce n'est pas gagné.

Ma note : 7/10 pour la version PSP mais je pense qu'il mérite un petit 8 sur les autres supports.

PS. les images ci-dessus sont issues de la version 360

2 commentaires:

Anonyme a dit…

moi j'ai adorer je viens de le finir
enfin presque 4 jours quand meme
je ne comprend pas comment debloquer le dernier niveau dans la salle au relique
j'ai acces a indiana jones jeune,la cite antique mais le dernier impossible
jai pourtant toute les reliques
2500000points tout les personnage sauf un qui est encore bloquer
et tout les bonus
bug ou pas bug

Eric/PW Team a dit…

Excellent article, une fois de plus :)
Les version 360 et PS3 ne disposent pas de mode coopération en ligne contrairement à Lego Star Wars qui, il me semble, en disposait d'un.