23 avril 2008

Pix'n Love #4

Ca fait un petit bout de temps que je n'avais pas écrit, la faute au peu de jeux qui m'intéressent dernièrement.
En attendant, je profite de ces "trous" pour terminer des jeux restés en plan pendant plusieurs mois comme Phoenix Wright 4, Subarashiki kono sekai, etc... entres autres.

Et puis, comme je viens de recevoir le tout nouveau Pix'n Love dans ma boite à lettres, alors j'en profite pour vous en parler un peu.

Vu que j'avais commandé le numéro 3 tardivement, je n'ai pas trop attendu pour lire ce numéro 4, qui une fois de plus, est tout aussi croustillant que les précédents.
Mais comment font ils ?


Alors quoi de neuf au programme dans ce nouveau numéro ?
Et bien que du bon je vous dirais, regardez-moi ça :

- Entretrien avec J'm Destroy, journaliste que tous les vieux cons de mon époque enviait en lisant Joystick, Joypad ou encore Micro News.
- Interview de M. Suzui, directeur du studio Indies 0, développeur du jeu Game Center CX.
- Gros dossier sur Xevious, avec une histoire qui en fera frémir plus d'un.
- Dossier micro sur Lode Runner, qui là aussi à toute une mine d'informations à vous dévoiler.
- La 2ème et fin de partie du dossier Streets Of Rage avec en affiche l'épisode 3 pour conclure la série.
- Sans oublier les articles sur Aliens 2, premier jeu SquareSoft, The Incredible Machine, LE jeu PC qui m'a rendu fou...
Et aussi les rétropinions et courrier des lecteurs qui sont toujours aussi agréables à lire.

Etant un gros fan de la série Streets Of Rage, je me suis jeté directement sur le dossier histoire d'assouvir ma soif d'infos.
Vu que je connais bien la série, les infos révélées n'étaient pas vraiment nouvelles pour moi mais j'en ai tout de même trouvé des inédites dont je n'avais jamais entendu parler, comme quoi...les rédacteurs de Pix'n Love ne font pas leur boulot à moitié.


On croit toujours tout savoir mais finalement il y a toujours un détail que l'on ne connait pas et c'est ce qui nous rejouit au passage.
Excellent dossier donc, j'aurais préféré avoir tout dans le même numéro mais que voulez vous, fallait bien faire patienter les lecteurs un peu.

Autre gros dossier qui m'a plu, c'est celui sur Lode Runner.
Lorsque j'étais collégien, je me souviens y avoir joué sur les ordinateurs de l'époque (MO-5 et TO-8), c'est pour dire comment ce jeu reste gravé dans ma memoire.
L'article explique la naissance du soft et son explosion au Japon ainsi que ces conséquences, mais ça, je vous laisse le découvrir.

Le dossier Xevious, est lui aussi très intéressant.
On ne pourra pas dire que le développeur du jeu, Masanobu Endo aura eu un parcours classique.


De toute façon, quand on y regarde bien, toutes les grandes célébrités du jeu vidéo ont toujours eu un parcours original, c'est ça qui fait que cette période 8-16 bits restera toujours la plus passionnante.

Le jeu GameCenter CX, sorti uniquement au Japon et qui ne sortira probablement jamais en occident, est l'occasion de rejouer aux jeux rétros en 2008 sur sa DS avec une ambiance d'il y a 20 ans.
Le concept du jeu est basé sur l'émission TV japonaise du même nom dont j'avais déjà parlé ici.
Le jeu s'adresse aux rétrogamers et aux fans de l'émission mais personnellement, je n'ai pas accroché au soft (alors que j'adore l'émission) mais l'article présenté ici nous en dit que du bien.
Je dois me faire trop vieux, ça doit etre ça....

L'entretien avec J'm Destroy, un des premiers journalistes de la presse vidéoludique française nous explique comment était sa vie de pigiste, l'ambiance dans laquelle il travaillait.
Des lignes qui m'ont soulevé le coeur je dois dire.
Je me souviens encore du premier salon SuperGames organisé à Paris, je me suis jeté sur le stand Joystick pour essayer d'avoir un de ses autographes.


Et dire qu'il avait une vie de rêve, alors que moi j'étais encore à l'école, et ça malgré le peu de différence d'âge.
Je remercie vraiment Pix'n Love d'avoir pu organiser cette rencontre.
Après Cyril Drevet, J'm Destroy, à qui le tour ? Greg ? Alain Huyghues Lacour ?

Et puis un petit coup de coeur pour l'article The Incredible Machine, jeu PC où j'ai passé des heures et des heures, je me souviens encore de mon père qui allait même couper le courant au dijoncteur... si si !
D'ailleurs, je viens tout juste de le réinstaller (je me demande si c'est finalement une bonne chose...)

En lisant tout ça, une fois de plus, j'ai attrapé un sacré coup de blues.
Cette envie de retourner 15 ans en arrière.
J'aimerais bien me revoir en train de jouer chez mes potes sur la Megadrive, à essayer de finir les jeux ensembles...
En tout cas, j'espère que tout comme moi vous n'hésiterez pas à acheter ce numéro 4.
Je redonne l'adresse pour ceux qui l'aurait oubliée : http://editionspixnlove.fr
Je tiens à féliciter la rapidité de l'envoi, même pas une semaine pour le recevoir et ce pour le Japon. Bravo !
Rendez-vous pour le numéro 5 !

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour,
Je me retrouve dans tes commentaires pour la nostaligie des jeux videos d'il y a 15 ans... la meilleur époque pour moi (j'ai 30 ans maintenant dur lol), les parties de Super Mario Kart , de SF2 , de Secret of mana ... tout ça avec mon super voisin .. c'était vraiment génial !!
Ludovic

Thomas a dit…

En effet, l'envoi est toujours très rapide!

Bravo à eux, et merci à toi pour tes news/tests et autres...

Cdt