18 mai 2005

Au tour de Nintendo

Hier, nous avions eu droit a la nouvelle console de Sony, aujourd'hui, c'est au tour de Nintendo de devoiler sa prochaine machine : La Revolution .




La ou Sony a beaucoup commnunique sur sa machine, Nintendo, eux n'ont pratiquement rien dit du tout.
On reste donc sur notre faim....

Cote design, on est loin des precedantes machines de chez Nintendo : machine sobre, beaucoup plus "high-tech".

A voir les images, on s'apercoit qu'elle est tres fine, pas plus epais que 3 boites de DVDs. Impressionnant !
Et Nintendo affirme que la version commerciale sera encore plus fine.
Mais comment font ils ?

Question puissance, cela reste tres vague, puisque aucunes specifications n'a ete devoilees. On parle juste de l'equivalence d'un puissance de "3 Gamecube". Mwouais...

Le support choisi est le DVD, tout comme Microsoft et donc la Revolution sera capable de lire des films, meme si d'apres le constructeur, la fonction ne sera pas activee par defaut.

La grosse nouveaute de la machine, c'est qu'elle pourra se connecter a Internet et il y aura possibilite de telecharger des anciens jeux NES, Super Nintendo, Nintendo 64 et meme Gamecube sur la console.
Incroyable mais vrai !
Pour tous les joueurs ainsi que les joueurs retros, c'est une superbe nouvelle en effet !

La machine, tout comme la PS3, est prevue pour l'an prochain.

On aurait aime avoir eu plus de details mais les mois qui suivent nous en diront certainement plus.

1 commentaire:

steve a dit…

Bonjour,
Pas mal le design. Si Nintendo se décide enfin a changer de politique et virer les gens qui s’en occupent, ils pourront peut être revenir dans la course des consoles de salon.
J’adorais Nintendo jusqu'à le super Famicom. Le problème est que j’ai prit de l’age, pas eux.
A la sortie de la GameCube ils clamaient que nous aurions droit aussi a des jeux un peu plus adulte, une console un peu plus mature. Résultat, encore une déception.
Je crois que Nintendo ne comprend plus rien au monde du jeu vidéo. Mario a fait sont temps. Ils l’ont bien épuisé le pauvre. Même les plombiers ont droit a la retraite.