09 novembre 2010

Sonic Colours

Quelques semaines après Sonic The Hedgehog 4 : Episode 1, voici un autre jeu très attendu par les fans du hérisson bleu, il s'agit de Sonic Colours sur Nintendo Wii.


Comme je le disais dans ma petite review, Sonic 4 était bien sympathique mais la maniabilité m'avait tout de même bien déçu.
A ce propos, je fais une petite parenthèse pour vous parler de ce remake fait par des amateurs.
Regardez cette vidéo et vous comprendrez alors que le Sonic 4 de Sega fait un peu pitié à côté.
N'hésitez pas à récupérer cette démo jouable sur votre ordinateur pour vous faire votre propre avis.
En tout cas pour moi, c'est déjà tout vu : j'adore à 400% !

Revenons à nos moutons avec Sonic Colours qui vient tout juste de débarquer un peu partout dans le monde.
Les mots "Sonic" et "Wii" ne sont pas deux mots qui collent généralement bien ensemble si je puis dire, on se souvient de Sonic and the Secret Rings ou bien de Sonic Unleashed ou pire avec Black Knight, bref des jeux, qui pour ma part, sont complètement ratés.
Alors qu'en est-il de ce Colours ? Faut-il s'attendre à revendre son exemplaire aussitôt acheté ?


C'est vrai quand on lit que le gameplay reprend celui de Unleashed, ça peut faire peur mais rassurez-vous puisqu'ici, on a décidé de ne reprendre que le gameplay des phases de vitesse de Sonic Unleashed et ça, ça change tout !

Notre cher Dr.Eggman a ouvert une sorte de grand parc d'attractions interstellaire et bien entendu, Sonic et Tails se demandent si ce n'est pas encore une ruse du savant fou pour faire du mal.
Et ça n'y rate pas puisque Eggman a kidnappé les petits aliens inoffensifs des planètes alentours pour en faire une énergie puissante et machiavélique.
Je vous le donne en mille, Sonic aura donc pour mission d'aller sauver ces petits êtres et de mettre une nième raclée à ce cher génie scientifique fou.
Le but étant bien entendu, dans chaque niveau, de délivrer vos amis les aliens, les Wisps, mais surtout de récupérer les cinq médailles dispatchées un peu partout.


Finir le niveau n'est pas difficile en soi mais récupérer toutes les médailles vous demandera beaucoup d'efforts parce qu'elles ne sont pas toutes accessibles dès le début.
Plus vous aurez de médailles, plus votre rang sera élevé et vous pourrez frimer alors sur le classement online si vous le désirez.

Le gameplay est basé comme à son habitude dernièrement sur la fameuse "Homing Attack", action qui permet de viser un ennemi et se propulser directement sur celui-ci, permettant ainsi de voler à toute vitesse sans casser le rythme.
A côté de ça, on retrouve les fameux loopings, les rails, les bumpers et j'en passe.
L'ambiance Sonic est donc bel et bien respectée.


La nouveauté du soft, ce sont les pouvoirs que les Wisps vous prêteront.
Bien entendu, tous ces pouvoirs ne sont pas accessibles dès le départ et vous comprendrez alors pourquoi il faudra revenir plusieurs fois dans les stages précédents pour les compléter à 100% et obtenir ainsi toutes les médailles.
Le jeu vous oblige donc à revisiter les niveaux d'une façon différente selon le(s) pouvoir(s) que vous aurez acquis.

Il y en a huit au total dans cette version Wii.
- le laser : Sonic se transforme en laser et peut alors rebondir sur la surface des cristaux.
C'est vous qui contrôler l'orientation du laser avec le Nunchuk.
- la perceuse : Sonic a la possibilité de creuser le sol et d'accéder ainsi à d'autres parties du niveau.
- la fusée : Vous vous propulsez dans les airs et retombez comme un parachute, idéal pour accéder à certaines hauteurs ou récupérer des objets dans les airs.
- le cube : Avec ce pouvoir, les cubes bleus et les anneaux bleus peuvent être détruits, vous donnant ainsi accès à de nouveaux chemins.
- la boule de pointes : Sonic peut se coller et se déplacer sur toutes les surfaces, que ce soit les murs ou même les objets.
- le boost : Sonic peut prendre une grande accélération.
- le planeur : permet de s'envoler dans les airs.
- le berserk : Sonic rentre dans une fureur sacrée et détruit tout sur son passage.


Tous ces pouvoirs ont bien entendu une durée limitée d'utilisation qui en général de l'ordre d'une dizaine de secondes.
Des recharges sont disposées aux endroits appropriés donc pas de panique, il est difficile de ne pas les voir.
Grâce à ces pouvoirs donc, vous pourrez explorer les niveaux de fond en comble et dénicher ainsi les cinq médailles de chaque acte.

Sonic Colours propose huit planètes, chacune étant composée de sept actes dont le dernier est réservé au boss.
A savoir que les actes se jouent de temps en temps en mode de vue TPS, c'est à dire vue de derrière et d'autres phases en "2D", où nous jouons latéralement comme dans les Sonic de première génération.
Les phases de derrière sont généralement des phases de vitesse où tout s'enchaine très rapidement et où le moindre faux pas entraine la perte d'une vie.
Alors que les phases de côté sont plutôt des phases d'exploration et de plate-forme où habilité et réflexion sont requises.


Graphiquement, la Wii nous montre tous ses atouts, une fluidité exemplaire, des couleurs plus que chatoyantes, des décors sublimes bien que très mécaniques, bref du très bon boulot pour l'équipe de Dimps.
Niveau sonore, pas grand chose à dire, une bande son qui a du punch et qui colle bien aux environnements.
Petit coup de cœur lorsque l'on se transforme en perceuse, on a droit un son bien techno hardcore qui tourne en boucle, de quoi en agacer plus d'un mais moi j'adore !

Alors, ce Sonic Colours, une tuerie ?
Disons que nous avons à faire à un jeu qui va super vite, et ça pour du Sonic c'est cool, ça nous change des phases de loug-garou de Unleashed.
Entre les phases de vitesse et celles d'exploration, le jeu est plutôt bien équilibré et les actes s'enchainent très rapidement.
Malheureusement, je me suis rendu compte que plus j'avançais dans les niveaux, plus le level design m'a semblé brouillon à certains moments.
C'est mal conçu, on ne comprend pas ce qui se passe, on tombe dans des trous à plusieurs reprises sans savoir pourquoi, on ne sait pas où se diriger, on se fait toucher sans n'avoir rien vu, ça m'a rappeler fortement les premiers Sonic 3D.
De la progression par l'échec comme on dit souvent dernièrement.


D'autre part, certains actes sont tellement grands qu'on ne sait pas où se diriger, surtout lorsqu'on est a la recherche des médailles.
A ça, rajoutons une maniabilité du hérisson plutôt délicate en mode vue de derrière avec une quasi impossibilité de contrôle sur la vitesse vu que Sonic court automatiquement.
C'est d'ailleurs dans ce genre de phases que l'on meurt le plus souvent.

Je suis peut-être un peu dur mais il y a tout de même quelque chose qui m'a gêné dans ce Sonic, les phases de vitesse me font plus peur qu'autre chose, un comble non ?
Il n'y a pas a dire, les Sonic 2D resteront pour moi les meilleurs en terme de level design et gameplay et ce soft confirme une fois de plus que ce ne sont pas les phases en 3D les meilleures.

Malgré ça, qu'on se le dise, Sonic Colours est loin d'être une déception, c'est un soft de bonne facture où on prend tout de même un certain plaisir à jouer.
Pour ma part, j'ai bien aimé, un peu prise de tête de temps en temps mais un bon moment de jeu vidéo avec Sonic.


En tout cas, soyez sans crainte, le jeu de Sega relève la barre et enterre sans trop de problème tous les autres Sonic sortis sur Wii et autres consoles de la même génération, ce qui n'était pas si difficile que ça quand on y repense.
C'est donc plutôt une bonne chose et je vous le conseille si vous êtes un fanatique du hérisson.
Je pense qu'on peut le dire mais c'est sûrement le meilleur Sonic en 3D de cette génération malgré ces défauts.

Sept mondes à explorer, à peine six heures pour finir l'aventure mais si vous cherchez à récupérer toutes les médailles, il vous en faudra bien plus.
Cependant bon courage car pour toutes les avoir il vous faudra faire preuve de patience et de persévérance, moi je passe mon chemin.
Maintenant, il ne me reste plus qu'à tester la version DS, qui à mon avis, devrait être un peu meilleure, "2D only" oblige.

Ma note: 7/10
Version testée : européenne | Textes : français | Voix : anglais ou japonais

2 commentaires:

Bebert a dit…

Et puis ca m'a l'air super beau pour de la Wii.

Trésors Disney a dit…

je trouve intelligent l'idée de réutiliser oswald sur de nouveaux supports, dont les jeux vidéos :) ça montre que plus de 100 ans après, ce personnage reste toujours bien présent dans nos coeurs, tout comme Mickey :) http://tresorsdisney.blogspot.com