20 juillet 2008

ICO, le Saint Graal ?

En ce moment, je suis dans une période bien creuse comme je l'ai dit sur le dernier post et malheureusement, les jeux sur le PSN ne m'ont pas vraiment attiré plus que ça.
Je me suis essayé à Pixel Junk, Super Stardust entres autres mais non.
Ca va pour quelques minutes mais après ça, c'est l'ennui, du moins, en ce qui me concerne.
En fin de compte, je me suis acheté Crash Bandicoot 2 sur le PSN pour 600 yens.
Etant fan des 3 premiers épisodes, je n'y avais pas rejoué depuis des lustres.
En passant, j'ai constaté que cette version japonaise a une bande son différente de la version européenne, de même que pour certains éléments graphiques, intéressant tout ça.

Nostalgie oblige, je me suis mis à penser que j'aimerais bien rejoué à ICO, jeu qui m'avait beaucoup ému il y a quelques années et dont j'ai gardé un excellent souvenir.


Hélas, ma version est en France, de plus c'est une version américaine donc elle ne passerait pas sur ma PS3.
Voilà donc comment j'ai pris la décision d'acheter le jeu en japonais.
Direction Trader à Akihabara, mon magasin de prédilection pour tout ce qui est occasion.

Je savais très bien que je ne trouverais pas la première édition, le jeu étant sorti en 2001 à peu d'exemplaires.
Mais il a été réédité dans la collection "Playstation 2 The Best Series" en 2004 pour la modique somme de 1800 yens (~11 euros).
Ca fait tout de même 4 ans, me direz vous.
Le marche PS2 étant très actif à Tokyo, je ne devrais pas trop galérer à le trouver, surtout qu'au Japon, le jeu est loin d'avoir fait un carton.

J'arrive chez Trader et je vois 2 ICO, une première édition et une édition "Best" toutes les 2 au même prix : 3800 yens (~24 euros).
Le choc !! Mais qu'est ce que c'est que ça !!??
Pourquoi un prix si cher pour un jeu encore vendu, qui plus est à 1800 yens.
Je me dirige vers le vendeur et celui-ci me dit que Sony a arrêté la réédition en février de cette année, d'où l'augmentation du prix à l'argus.

Hors de question d'acheter le jeu à ce prix-là (je suis assez entêté il faut dire) et je decide d'aller dans les magasins de jeux vidéos au rayon neuf mais impossible de le trouver là aussi, tout le monde me sort la même chose "rupture de stock, pas de réapprovisionnement prévu".
Aie... je me rends compte petit à petit que ma quête est loin de se terminer.
C'est avec désespoir que je rentre chez moi bredouille.

Mais j'en garde tout de même un peu et décide de consulter les enchères japonaises (Yahoo Auctions) où on y trouve un tas de jeux à des prix à vous faire pâlir.
Après quelques minutes de recherche, je constate que les prix sont aussi chers que chez Trader voir plus.
Regardons les choses en face : ICO est devenu une perle rare au Japon.

Il me faut ce jeu a tout prix, je n'en démordrai pas !
Surtout que plus j'y pense, plus j'ai envie d'y rejouer, c'est dingue !
Alors que la semaine d'avant, tout ça était loin de me préoccuper.
Oui, mais là, c'est devenu une affaire sérieuse et je vais me donner à fond pour trouver ce foutu jeu.

Mardi, je ne travaillais pas exceptionnellement donc allez hop, direction tous les magasins de jeux que je connais en ajoutant les Tsutaya et Book-Off (magasins d'occasion).
En une après-midi, j'ai arpenté Tokyo (Shibuya, Gotanda, Shinjuku, Ikebukuro, Akihabara) un peu dans tous les sens sans rien trouver.
33 degrés, 80% d'humidité dans l'air, c'est l'été japonais, je suis bien crevé et en sueur jusqu'au cou.
Pas un seul exemplaire, je ne le crois pas.... vais je devoir acheter chez Trader ?
Je retourne chez Trader rapidement et un exemplaire s'était fait la malle.
J'hésite, je sors du magasin, je rerentre et puis finalement je ressors et rentre chez moi.

Après tout ce mal donné, je crois qu'il faut se faire une raison, il y a peu de chances que je trouve le jeu.
Quel comble tout de même !
Quand on sait que le jeu a été un bide ici et qu'il a été réédité, c'est à se demander comment cela peut être possible.

Jeudi, avant d'aller bosser, je decide de partir plus tôt et de retourner au Tsutaya de Shibuya, on ne sait jamais....
Hélas, rien de nouveau dans le rayon jeux PS2.
C'est alors que je me decide à demander tout de même à une vendeuse, le dernier espoir comme on dit.
Elle me dit d'attendre, elle va chercher.
Et alors là, j'ai du mal à y croire de mes propres yeux, j'aperçois au loin la jaquette du jeu entre ses mains.
Est ce un mirage ? Suis je en train de rêver ?
Elle me dit que j'ai de la chance car il vient juste de rentrer et qu'il n'est pas encore passé à l'étiquetage.
Quelques minutes plus tard, je ressors du magasin avec un ICO d'occaz à 1900 yens, les yeux tout brillant, envie de sauter de joie et d'embrasser le premier venu.
La chance m'a souri !
Je n'aurais pas demandé, il aurait été remis en rayon et aurait disparu certainement juste après mon passage.

Voila donc comment ma petite aventure se termine, j'ai pu trouvé le jeu beaucoup plus difficilement que je le pensais et ce, à un prix abordable.
Tous les magasins d'occasion n'ont pas le même argus, il n'est donc pas surprenant de voir les mêmes jeux à des prix complètement différents, cela dépend du magasin mais aussi du quartier.
J'ai remarqué que plus je m'éloignais des grandes stations de Tokyo, plus les prix étaient intéressants.
Un conseil donc, si vous cherchez de l'occasion, pensez aussi aux Tsutaya ainsi qu'aux Book-Off !

Le soir même, j'insère le jeu dans la PS3 et c'est avec nostalgie que je me remémore les moments que j'ai passé sur le titre.
Après quelques minutes, je ressens des frissons, la magie opère toujours et c'est avec le plus grand plaisir que je prends mon pied à courir dans ces merveilleux décors en compagnie de Yorda.
Cependant, je ne me souvenais pas que la caméra était assez mauvaise et incontrôlable.
M'enfin, on est en 2001, les caméras des jeux 3D étaient loin d'être sensationnelles.

Pendant ma petite quête, je suis tombé sur des titres que je n'avais plus (revendus la plupart du temps) et c'est sur un coup de tête que j'ai décidé de les racheter.
C'est donc comme ça que je me suis repris :
Final Fantasy XII : 1000 yens
Kindgom Hearts II Final Mix+ : 2000 yens
Anubis ZOE 2 : 900 yens
Wanda to Kyozo : 2000 yens

Une pêche plutôt bonne je trouve, surtout pour KH2 Final Mix+ qui est toujours en vente à 3000 yens, l'occasion de refaire Chain Of Memories en 3D.
FFXII, c'est vraiment un coup de coeur, j'avais revendu le jeu mais celui-ci étant vraiment bien, j'ai decidé de le reprendre.
Wanda, j'ai eu de la chance de tomber sur une première édition, le jeu étant en réédition actuellement.


Je suis loin d'être un collectionneur, je revends 90% de mes jeux, le marché de l'occasion au Japon étant toujours en pleine efferverscence qu'on peut y faire de très bonnes affaires à tout moment.
Mais si j'ai racheté tous ces jeux, c'est surtout pour éviter d'avoir à me faire du sang froid comme pour ICO dans les prochaines années.

13 commentaires:

Abdel a dit…

salut vincent
moi aussi je part au Japon mais a nagoya pour 1 mois , es qu'il y a les magasins book-off et Tsutaya a Nagoya?? Je serais intéresser de me refaire les final fantasy en japonais ^^

Snake a dit…

Bah voyons Vincent, tu as fais tout un caca nerveux pour seulement 2000 yens ?
Je suis sur que ça t'en ai revenu plus cher à le chercher à 1800 et en payant toutes les stations de train a 200 yens ^^
Je me rappelle avoir fait toutes les boutiques de Akihabara l'été dernier quand j'étais au Japon pour la R4 Revolution de la Nintendo DS lol
Sauf qu'il resté plus qu'un exemplaire aussi et elle était à 12800 Yens (avec une micro SD de 2Go aussi) !
J'étais trop aveugle pour faire attention au prix et je me le suis pris sans aucun remords ^^
Quel soulagement quand je l'avais entre mes mains *__*
Tu avais revendu un Final Fantasy? bah voyons, et ta potion alors? xD

Kizito a dit…

ZOE 2, très très bon choix, probablement un des jeux que je ne regretterai jamais d'avoir acheté, je garde toujours mon jeu bien au chaud, un vrai bijou ce jeu. POur ICO, j'ai jamais pu vraiment accroché, j'ai joué une heure, et là le jeu moisit dans sa boite, j'ai pas trop la force d'y jouer.

yaf a dit…

trop mdr !
C'est une vrai attitude de gamin ça !
Mais en fait je te comprend que trop bien. Sauf que je n'ai pas le même problème, je ne revends plus aucun jeu.
Je regrette mes nes, super nes et n64. D'ailleurs je pense que je vais m'acheter une super nes japonaise... à 50 euros sans boite ou 80 avec boite, et oui ce sont les prix de Paris ! Chanceux d'être au Japon, je te rejoins dès que possible...

Vincent a dit…

abdel> tu ne devrais pas avoir de mal a trouver des book-off ainsi que des Tsutaya a Nagoya, ce sont des chaines de magasins presentes dans tout le Japon.

snake> ben en fait, je savais que le jeu etait vendu 1800 yens donc je ne voulais pas depenser plus que ca.
Mais je ne savais pas qu'il avait cesser la production.
En fait, j'utilise mon abonnement de travail pour le train donc c'est de l'argent que mon employeur paie au final ^^

FFXII, je l'avais achete et revendu apres oui, c'est ce que je fais generalement.

kizito> ZOE 2 j'adore ! surtout la bande son. Vivement un 3 sur PS3.

yaf> une vraie attitude de gamin, oui, ca, on peut le dire ^O^
ca m'arrive de temps en temps ouais....
Moi j'aimerais bien tout conserver comme je le faisais en France mais vivre au Japon, ca veut dire aussi vendre/jeter beaucoup de choses, pas de place oblige.
Donc chanceux, ca depend du point de vue en fait.

Max' a dit…

Elle est comment la première édition japonais d’ICO ? Un beau digipack comme en France ? (D’ailleurs, on a eu le même type d’édition pour Wanda to Kyozo. Merci Sony europe pour une fois. :love : )

Vincent a dit…

La premiere edition de ICO :
http://page11.auctions.yahoo.co.jp/jp/auction/n61825063

Max' a dit…

Bon, c'est définitif, le packaging euro est bien plus réussi pour une fois. :)

macoxygene a dit…

Salut Vicent !!

Saurait tu me dire si ons trouve l'OST de ce jeux car j'ais vue le trailer sur le site et je dois dire que la musique m'as fait réver !!!!! si il s'agit bien de l'OST et non d'une musique rajouter bien sur !

Rassure moi !

Vincent a dit…

macoxygene> la musique presente dans la video fait bien partie de l'OST, c'est la musique de fin du jeu meme.

L'OST du jeu est tout aussi bonne que le jeu donc jette toi dessus !

Tu peux la commander ici :
http://www.play-asia.com/paOS-13-71-8l-49-fr-15-ICO-70-idp.html

lapinbionic a dit…

Dire que j'ai raqué 40 euros pour ce jeu. (édition cartonée tout de même) XD

houbahop a dit…

HEllo Vincent,

Etant dans une période ou aucune autre machine que la PS2 ne me procure du plaisir de jeu, j'ai attaqué une session de rattrapage des classiques de l'époque ;-)

Il y a donc peu de temps que j'ai commencé ico, qui m'a mis pas mal de frissons également.

Comment dire... c'est d'une telle beauté, d'une telle poésie.
J'en aurais presque les larmes aux yeux lors de certaines phases de jeu.

C'est ce genre de sentiments que j'essaye de communiquer aux personnes de mon entourage qui aiment lire mais qui n'aiment pas les jeux vidéos. Des jeux comme ça, c'est comme un livre dont tu es le héro. Y'a rien à dire, le jeu vidéo est un art.

A+ ;-)

Vincent a dit…

Faire ou refaire ICO, c'est toujours un grand moment de jeu video.
Ca me fait plaisir d'entendre tes phrases.
N'hesite pas a faire Shadow of Colossus !