17 juillet 2006

Project Hacker

Connaissez vous le film "Traque sur Internet", film americain avec Sandra Bullock, jeune analyste du reseau Internet, qui se retrouve malgre elle au coeur d'un reseau de terrorisme informatique ?

Si je vous parle de ce film, c'est parce que jeudi dernier est sortir un jeu pour Nintendo DS y ressemblant de tres pres, j'ai nomme : Project Hacker.


Comme vous pouvez le voir sur la jaquette, tout a l'air de prendre place dans le monde de l'informatique, voir meme plus dans le "piratage" informatique.
Original me direz vous, il est vrai que ce n'est pas tous les jours que l'on retrouve ce genre de theme dans les jeux videos.

Un point sur l'histoire avant tout.
Vous etes Satoru, un jeune agent du GIS, groupe d'intervention cree pour mettre un terme a tous les delits des cyber-criminels. Une sorte de cyber flic pour faire court.
Vous devrez donc infiltrer des systemes informatiques, trouver des mots de passe, telecharger des donnees tout en eliminant les virus ou encore les firewall genants.
Ou encore debloquer des serrures electroniques, faire du cablage electrique, surfer sur internet pour trouver des infos, etc...
Tout un programme quoi !
Concept assez original il faut le dire, du moins sur le papier.

Nous nous retrouvons donc face a un jeu d'aventure tout simplement avec ecrans fixes pour l'histoire et phases de gameplay pour tout ce qui est "hacking".


Sur l'ecran du haut, s'affichent les differentes scenes de l'action et sur l'ecran du bas, votre panneau de controle ou plutot les actions qui vont sont permises.
De gauche a droite, on trouve une action "Parler", une action "Chercher", "Se deplacer", et une action "Objets".
Tout peut se jouer au stylet ou aux boutons.
On trouve aussi a l'extreme droite un bouton "Memo" (qui se transforme en bouton "PC" par la suite), tres utile qui vous permettra d'ecrire toutes les informations que vous trouvez comme des codes qui vous seront necessaires ulterieurement.

Pour vous renseignez sur les "mechants", vous pouvez utiliser Internet dans les cyber-cafes ou encore dans les bureaux, voir utiliser la fonction "PC".
Le soft propose une sorte de "mini-internet" ou l'on peut se balader comme en vrai : defilement des pages de bas en haut, cliquer sur les liens, retour en arriere, telechargements. Vraiment sympa !
Quant au memo, il vous sera tres utile : noter tout plein d'informations pour la suite des evenements.
Malheureusement notre memo ne contient que 4 pages donc il faudra bien savoir le gerer.


Les scenes d'investigations sont les plus interessantes.
Il faudra se creuser un peu le cerveau pour trouver les mots de passe dissimules un peu partout.
Une fois connecte a l'ordinateur, vous aurez tout un tas de choses a faire.
Ces choses se traduisent par des mini-jeux plus ou moins complexes comme des destructions de virus, des puzzles a resoudre et autres mini-jeux de reflexion.
C'est la que l'on utilise le stylet reellement.

Pour les mots de passe par exemple, il faudra bien se renseigner sur la personne possedant l'ordinateur, savoir quels sont ses loisirs ou encore sa date de naissance, etc...


Je dois dire que les jeux sont assez bien penses et pas toujours facile loin de la , mais le probleme c'est qu'il n'y en a pas assez.

Eh oui, pour avoir jouer un peu plus de 4 heures, je suis assez decu de voir qu'il y ait si peu de phases de mini-jeux finalement.
Je m'attendais a plus de "gameplay" proprement parler alors qu'en realite on passe son temps a dialoguer et a faire defiler les ecrans plus qu'autre chose, un peu comme un "digi-comic" (roman-photos).
J'avoue que ce n'est pas trop mon truc.
On peut comparer le jeu avec Phoenix Wright mais dans celui-ci il y avait beaucoup plus d'interactions.
Certains y trouveront surement leur bonheur malgre ca.
Le jeu est plaisant a jouer, c'est sympa mais c'est un peu mou et ca manque d'action.
Rien a envier a Phoenix Wright.

Niveau duree de vie, il y a 5 scenarios, le 1er m'a pris un peu plus d'une heure donc je doute que le jeu depasse les 6 heures de jeu.
C'est deja pas si mal pour un jeu DS mais Phoenix Wright etait bien plus long.

Ah oui j'allais oublier ! Comme vous pouvez le voir sur les images, tout le jeu est entierement en japonais et une tres bonne comprehension de la langue est requise, ca va de soit.
Beaucoup de lecture mais aussi beaucoup de jeux de mots sur la langue japonaise donc evitez de l'importer si vous n'etes pas japonisant.
Aucune sortie de prevue pour le moment en occident mais pourquoi pas !?

La pub japonaise par ici.

Au final, une pub bien sympa, un scenario sur le papier tres interessant mais malheureusement le jeu manque de punch et on se surprend toujours de terminer les mini-jeux en moins de 2 minutes, ce qui fait bien court quand on estime que l'on a passe 30 a 40 minutes de discussion pour en arriver la.

En esperant que cela donne des idees a d'autres developpeurs, tout en utilisant plus intelligemment le stylet de la console.

4 commentaires:

CAIL2 a dit…

Je doute que ce jeu atterisse dans les bacs français... Ca me rapelle Another Code, qui était une bonne surprise (mais un peu court hélas). J'attends impatiemment "Rusty Hotel" par la même équipe qui sort en novembre en Europe :)

Marice a dit…

merci pour tes impressions, moi qui adore les jeux d'aventure graphique ça devrait me plaire :)

Bigwint a dit…

Vivement que ça arrive en france (espèrons le !!)

yantec a dit…

si sa arrive en france j'y fonce merci pour l'article