20 mars 2006

Final Fantasy XII

Et bien mes amis, autant vous dire qu'aujourd'hui je ne vais pas vous parler de n'importe quel jeu.
Jeudi dernier, est sorti le RPG le plus attendu depuis ces 4 dernieres annees (apres Kingdom Hearts 2), je parle bien entendu de Final Fantasy XII.


Enfin, ca y est, un des jeux que j'attendais le plus sur Playstation 2 est enfin entre mes mains.
Apres un episode 11 reste dans l'ombre (mode online oblige), cet episode 12 arrive avec beaucoup de changements et cela risque d'en surprendre plus d'un (dont moi le premier).

Tout d'abord sachez que ce ne fut pas un probleme de se procurer le jeu.
Eh oui depuis quelques annees, les queues devant les magasins pour se procurer les jeux sont beaucoup moins longues voir quasi-inexistantes qu'auparavant.
On ne comptait a peine que 60 personnes devant les magasins de jeux, ce qui est bien peu.

Le reseau de distribution est tellement elargi que l'on peu acheter le jeu meme dans les Convenience Store (superette 24h/24h).
Donc c'est une tres bonne chose.

Parlons maintenant du jeu en lui-meme car il y a beaucoup de choses a dire en effet.
Tout d'abord, l'histoire du jeu qui est toujours tres poussee comme dans tout Final Fantasy qui se respecte.

Ivalice est un monde divise en plusieurs continents dont Valendia gouverne de main de fer par l'Empire d'Arcadia et Ordalia qui est sous la juridiction de l'Empire de Rosaria.
Depuis longtemps maintenant ces 2 empires se livrent une guerre sans merci au point d'en etre arrive au stade ultime de l'invasion reciproque.
Arcadia, cherchant un moyen de prendre le dessus rapidement sur son ennemi, envahi un a un tous ses royaumes voisins.


Dalmaska etant un de ces royaumes a l'emplacement strategique eleve (il se trouve en effet a la frontiere des 2 continents), il est bien assez vite place dans les plans de conquetes d'Arcadia.
Dalmaska conquis, plus rien ne semble pouvoir stopper l'Empire et son armee invincible dirigee par ces etres impitoyables nommes "les Juges".

Alors que rien ne laissait soupconner que ce peuple a l'armee ridicule pouvait s'opposer a la suprematie Arcadienne, elle lance une attaque eclair au consulat Arcadien de la ville.

Vaan, un petit brigand vivant de vols sans grandes envergures, etait a ce moment dans le Consulat en quete de quelques bricoles a voler et a revendre.
Il se fit arreter et jeter au cachot, cachot dans lequel il rencontra un certain Balflear, pirate de l'air de son etat. Balflear avec l'aide de son equipiere Fran parvinrent (tout en emmenant Vaan) a s'enfuir du consulat.
Ils se separerent tres vite et Vaan tombe malgre lui sur une scene qui changera son destin.

Voila un petit peu comment se deroule le debut de l'histoire.
Vous incarnez donc ce jeune homme, Vaan, et grace a vos compagnons, vous allez essayer d'en voir un peu plus clair sur cette guerre et essayer d'y mettre fin si possible. Autant vous dire qu'il y a du travail.

Comme toujours, le scenario est bien ficele et beaucoup de renversements de situation sont a prevoir.

Le jeu semble t-il, est tres long et il faudra au moins une cinquantaine d'heures avant d'en voir le bout (sans les quetes annexes bien entendu).
Je joue depuis une dizaine d'heures environ au moment ou j'ecris cet article, cela me permet donc de vous expliquer et de vous donner mes impressions sur le jeu.

Tout d'abord, graphiquement.
Et bien que dire, c'est la claque ! Encore une fois les programmeurs nous montrent ce qu'il est possible de faire avec la PS2, deja vieille de 5 ans.
Apres un Metal Gear Solid 3 et un Soul Calibur 3 qui m'avaient plus qu'impressionner, je dois dire que celui-ci monte encore la barre plus haut.

Les personnages sont tres tres bien modelises avec de belles textures, de meme pour les decors avec des couleurs bien vives. Tout cela se marie tres tres bien.
Une harmonisation parfaite !
Par contre, je ne suis pas un fan des textures du visage des personnages.
Surement un effet de style mais je n'accroche pas trop.


Le passage entre les scenes cinematiques pre-calculees et le moteur 3D du jeu est incroyable. On sent vraiment que les programmeurs ont pousse la machine a fond.
On est loin bien loin de FFVII ou la difference choquait lorsque l'on retournait proprement au jeu.

Au niveau des chargements, quand on voit l'immensite des decors, on ne peut etre que surpris qu'ils soient si rapides. Un bon compromis je trouve.
Un peu plus long que ceux de Kingdom Hearts 2 mais bien moins longs que ceux de Suikoden V qui sont eternels...

L'animation, elle, est parfaite.
Tout ce petit monde bouge tres fluidement et meme pendant les combats avec plusieurs ennemis, le jeu ne rame pas d'un poil. Impressionnant !

La musique, alors la, c'est un grand changement pour la serie puisque ce n'est plus Nobuo Uematsu qui est aux commandes mais Hitoshi Sakimoto qui a compose les musiques de Final Fantasy Tactics et Vagrant Story.
Personnellement, le style est un peu different de Uematsu mais j'apprecie beaucoup, tres melodieux. J'ai deja les musiques qui me restent dans la tete.
Vivement l'OST comme d'habitude !
Bien entendu, on retrouve le tres celebre theme principal ainsi que celui de victoire (fanfare), meme si celui-ci n'apparait que lors des boss.
De plus, il a beaucoup moins la patate que dans les autres opus, un petit peu decu la.

Parlons maintenant du systeme de combat.
Alors la, tous les fans de FF risquent d'etre depayses puisque les monstres n'apparaissent plus sur la carte aleatoirement.
A present tous les monstres sont visibles et vous avez le choix de les combattre ou pas.
Fini donc les chargements de transition entre le debut de combat et la fin.
Lorsque les monstres vous attaquent, vous pouvez tres bien engager le combat mais vous pouvez vous enfuir comme si de rien n'etait.
Cependant, certains ne vous lacheront pas et il faudra les semer.
Pas toujours facile je dois dire.

Une fois le combat engage, une ligne bleu apparait au dessus de vous vers l'ennemi qui signifie que vous avez lancer une attaque. Une ligne rouge apparait lorsque l'ennemi vous attaque.
Cela permet de savoir ou vous en etes dans vos actions.
Pendant ce temps-la, vos compagnons eux aussi attaquent automatiquement.
Tout s'enchaine donc tres vite.


Bien entendu, vous pouvez aussi controler vos compagnons et agir comme vous le sentez.
C'est assez destabilisant au depart car on ne se retrouve plus sur une ligne d'attaque comme avant.
On se retrouve tous autour de l'ennemi, devant, derriere ou encore sur le cote.
Heureusement donc que l'on peut gerer soi-meme la camera pour avoir une vision du combat optimal.

On retrouve comme d'habitude le menu de commandes standard : attaque simple, magie, objet, invocation.
Cependant un nouvelle action apparait : Gambit.
Ce n'est pas une action mais plutot un mode que l'on peut activer ou desactiver a tout moment du jeu. J'en parle un peu plus bas.

Une fois le combat termine, vous recuperez des objets mais aussi des points appeles LP. J'explique aussi un peu plus bas ce que sont ces points.

Autre chose, pendant les combats, mais aussi hors-phases de combat, courir ne sera pas inutile.
Je m'explique : le fait de courir fait remonter progressivement vos points de MP (Magic Points) donc il est inutile d'utiliser un Ether (objet pour remonter sa barre de magie).
Pendant les combats donc, on essaiera au maximum de bouger pour recuperer sa magie.
Il ne faut pas croire que cela rend le jeu facile.
N'oubliez pas que de nouveaux monstres peuvent venir alors que vous etes deja au combat donc on utilisera souvent le sort CURE pour recuperer de la vie (d'ou l'interet d'avoir beaucoup de points de MP a disposition)

Venons en aux nouveautes.
Dans chaque FF, on a toujours droit a quelques nouveautes au niveau du gameplay.

Plus haut, je parlais de point LP. LP signifie License Point.
Le systeme est assez simple.
Pour chaque personnage, vous avez une sorte de damier avec ces cases qui renferment de nouvelles competences, nouveaux objets, nouvelles magies, etc...


Bien entendu les cases sont verouillees et il faudra les deverouiller.
Il faut le nombre de points LP requis pour pouvoir le faire.
Une fois debloquee, vous apprenez la competence ou recuperer l'objet.
J'oubliais !! Vous ne pouvez pas equiper votre personnage d'un nouvel equipement (arme, armure) sans avoir debloquer auparavant la license correspondante.
Assez frustrant au debut je dois dire.

Cela ressemble beaucoup a la grille spherique de FFX oui.
C'est tres interessant puisque vos persos evoluent comme vous le desirez, c'est vous qui decidez quelle case activer. Votre equipe est donc unique.
Seulement les cases voisines des cases deja debloquees peuvent etre debloquees.

C'est aussi grace a ce systeme que l'on peut debloquer les fameuses "limites" des personnages dans le jeu. A ne pas negliger donc !

Autre nouveaute, ce sont les Gambit.
Les Gambit sont en fait des actions pre-programmees pour vos personnages.
En fait, parallelement au systeme Licence, les Gambit vous permettent de rendre un peu plus "intelligent" les personnages que vous ne controlez pas pendant un combat.
Par exemple, vous choisissez l'action "quand la vie est inferieur a 30%" alors faire "utiliser une potion".
Votre personnage prendre donc une potion des que ses points de vie descendront en dessous de 30%.
Ou encore "si un personnage meurt" alors "utiliser queue de phoenix pour le ressusciter".


C'est vraiment genial car cela d'automatiser beaucoup de choses plus facilement.
Au depart, bien entendu, vous ne possedez que tres peu d'actions mais vous pourrez en debloquer de nouvelles grace au systeme de License.
Tout cela est tres souple, c'est vous qui gerez comme vous le voulez.

Vous pouvez activer cette fonction Gambit soit dans le menu mais aussi pendant le combat. A tout moment donc, vous pouvez dire a vos persos d'arreter leurs "programmes" ou au contraire de les activer.


Voila un peu tout ce que l'on trouve de nouveau au programme de ce nouveau FF.

Il m'a fallu quelques heures pour bien m'habituer au systeme de jeu.
Il n'est pas toujours facile de controler tout ca je dois dire et j'ai perdu plusieurs fois meme au debut du jeu, comme quoi...

Que dire de plus si ce n'est qu'on est loin de s'ennuyer, tout s'enchaine tres bien et vite.
Concernant les invocation, elles sont bien presentes et suivent le meme systeme que Final Fantasy X.
Une fois la barre d'invocation pleine, vous pouvez alors invoquer la creature de votre choix.
La creature est donc independante et se bat comme tout autre personnage jusqu'a mourir.
Graphiquement, c'est la tuerie, il faut le dire. On en prend plein la vue comme d'habitude.
Par contre, on ne retrouve pas les memes que dans les episodes precedants.
Elles proviennent quasi-toutes de Final Fantasy Tactics.

De meme pour les limites, toujours presentes et toujours aussi impressionnantes.
En fin, vous ne pouvez les lancer seulement si votre barre de magie est pleine.

Que reprochez au jeu ?
On reprochera son gameplay pas facile a prendre en main au debut du jeu.
Apres une dizaine de FF avec le meme genre de gameplay, ce nouvel opus surprend au depart mais on s'y fait au fur et a mesure.
Il faut jouer plus techniquement que les autres je trouve.
Sur la carte, on rencontre beaucoup de monstres, certains sont bien plus fort que vous et peuvent vous terrasser en 2 coups.
On peut donc mourir tres facilement.

Famitsu a note le jeu 40/40 et je comprends bien a present car tout est vraiment bon.
Depuis que je l'ai achete, il m'est difficile de ne pas passer quelques heures chaque jour.
Cela me rappele beaucoup Final Fantasy X ou j'ai passe mes journees scotcher devant l'ecran.
Tout ca pour vous dire que ce jeu est une merveille et que tous les amateurs du genre ne seront pas decus.
Ca valait le coup d'attendre ces 4 annees. Square-Enix nous a fait un superbe RPG tout comme ils savent le faire.
Que dire de plus si ce n'est que je vous ne devez pas passer a cote.
Un MUST-HAVE !

Concernant une version anglophone, il faudra attendre novembre de cette annee et surement un peu plus tard pour une version francaise.

Quelques videos ici pour voir tout ca en action.

7 commentaires:

Nox a dit…

T'as 2 photos qui s'affichent pas. C'est con, c'est celles qui m'intéressent... ;-)

Nox a dit…

Ah , mais j'ai compris : au lieu de faire comme les gens sérieux (ex : moi) qui stockent leurs images sur leur propre espace-disque, toi tu balances directement sur les sites des autres, donc si leur site merde, ben le tien se met à merder aussi...

C'est bien dommage.

Vincent a dit…

Eh oui, j'ai vire l'image qui ne voulait pas se charger.
Mais bon, ici, ce qui compte le plus c'est ce que j'ai ecrit hein ^^
les images, tu en trouves partout.

KOS-MOS a dit…

Ouiiiin, je veux! Je m'étais essayée à la démo fournie avec DQVIII, mais là,je n'en peux plus d'attendre.... la sortie US!

CAIL2 a dit…

Intriguant cet opus... Je pense que SquareEnix a bien fait de mettre du sang neuf dans cette licence. Vivement une version US en novembre !! (et Vince, le pouvoir "gambit", c'est pas la même chose que dans Tales of Symphonia ?)

Vincent a dit…

Oui le systeme de Gambit ressemble un peu a celui que l'on retrouve dans Tales Of S.
Le coup de limites aussi, ainsi que les invocs qui font ce qu'elles veulent.
Y a vraiment beaucoup de nouvelles choses dans ce 12eme episode.

CAIL2 a dit…

Bon... 1.7 millions d'exemplaires écoulés en 1 semaine... Plus que pas mal, sur les 2.4 millions mis en vente ! Je viens de voir que SquereEnix a déposé un nom de jeu, "lost episode"... Un remake de FF VII sur PS3 ? ;-)