31 octobre 2005

Shadow Of The Colossus

Jeudi dernier est sorti la tres attendu suite du jeu ICO, sorti il y a quelques annees sur Playstation 2.
Ce titre developpe par Sony etait plus ou moins passe inapercu dans le monde hormis l'Europe ou il a marque beaucoup de gamers (dont moi) de part son ambiance unique, jamais vu dans d'autres jeux.

C'est donc avec joie que je suis alle acheter cette suite, qui s'intitule :
WANDA TO KYOZO ici mais qui s'intitulera
Shadow Of The Colossus en occident.



Je n'avais pas pu y jouer en demonstration lors du Tokyo Game Show mais tout le monde en parlait avec enthousiasme.

Concernant l'histoire, en fait, il n'y a pas vraiment de suite proprement dite a ICO.
Ici, c'est une autre histoire mais le jeu a ete developpe par le meme studio.

Wanda, un jeune garcon, decide d'aller sur les Terres Interdites, monde interdit aux humains, la ou personne n'est jamais alle auparavant.
Sa jeune amie est morte pendant son voyage et il aimerait pouvoir la ressusciter.
Il demande une requete aux Dieux de ce monde, ce que les Dieux acceptent si en echange il arrive a tuer les 16 colosses geants vivant dans ce monde.


Bien entendu, vous, vous incarnez Wanda et vous devrez donc vous baladez sur votre cheval a la recherche de ces colosses pour les aneantir.

La premiere chose que l'on remarque, tout comme ICO, c'est une interface completement nue.
Seul une barre d'energie, une barre de force ainsi que votre equipement apparaissent.

Le monde dans lequel on evolue est immense. Incroyable !
Des plaines et des montagnes a perte de vue et bien entendu pas une seul humain.
Vous etes tout seul avec votre cheval.

Niveau musique, alors la, c'est pratiquement le neant.
Cela nous montre bien que l'on est seul et il n'y a aucun bruit a part le vent qui souffle.
Lorsque vous rencontrez un colosse, par contre la musique apparait pour donner plus de vitalite au combat.


Graphiquement, on reste dans le meme ton que ICO, c'est a dire des couleurs tournees vers le gris et assez ternes.
Cela donne vraiment du charme au jeu.
Par contre, on remarquera que ce n'est pas tres fluide, on est loin des 30 images par seconde que l'on peut trouver sur d'autres jeux. Bien dommage !
Techniquement, c'est incroyable de voir ce que la PS2 a dans le ventre, quand on voit les colosses ou encore les paysages, on reste scotche a l'ecran.

Les temps de chargement par contre sont tres bien geres puisqu'a part le chargement de sa partie, il n'y en a aucun par la suite.
Quand on voit la superficie du monde, c'est impressionnant de voir que rien ne se charge.

Venons en au jeu proprement dit.
Vous possedez donc une epee magique qui vous permet de savoir ou se trouve le prochain colosse a battre grace aux reflets de la lumiere.
Vous montez votre cheval et vous vous dirigez a sa rencontre.
Une fois le colosse face a vous, vous devez trouvez grace a votre epee ou sont ses points faibles ( les pieds, le dos, la tete, etc... )

Pour le vaincre donc, il vous faudra lui mettre plusieurs coups d'epee a ces endroits afin qu'il meure.
Mais voila, ce n'est pas si simple, puisque vous, vous mesurez 1m60 environ alors que le colosse, lui, mesure au moins 20 metres de haut.

Vous devrez donc par plusieurs moyens, essayer de grimper sur lui, en vous agrippant pour vous rendre a l'endroit de ses points faibles.


Bien sur, vous ne pouvez pas rester agripper sans arret car vous fatiguez.
Vous devrez donc gerer votre jauge de force afin de pouvoir recuperer de l'energie.

Autant vous dire que tout ca est loin d'etre facile, ce qui fait la difficulte du jeu.
Il vous faudra plusieurs tentatives pour localiser les points faibles et aussi pour tuer les monstres.

Personnellement, je trouve le jeu assez difficile car on galere vraiment a pouvoir rester accrocher aux monstres surtout qu'ils se debattent pour vous degager.

Vous devrez aussi vous "battre" mais cette fois ci avec la gestion des cameras.
Car on passe beaucoup de son temps a recaler la camera pour voir le monstre.
On aurait aimer un "lock" du monstre afin d'eviter de rester appuyer sur la touche.

En parlant de rester appuyer, c'est aussi le cas avec R1, la touche pour s'agripper.
3/4 du jeu se passant a rester accroche aux poils des monstres, il est fatiguant pour nos doigts de rester constamment appuyer sur la touche.
La aussi, un bouton verouillage aurait ete la bienvenue.


La ou le jeu m'a le plus surpris, c'est qu'il n'y a pas d'enigmes comme dans ICO.
Je m'attendais plus a un jeu ou il faut resoudre des "tableaux".
Autant vous dire que j'ai ete assez decu sur ce point.
Ici, le cote reflexion est base sur comment reussir a grimper sur les colosses.

Meme si on retrouve des graphismes similaires a ICO, on ne retrouve pas l'"ambiance" ICO.

Le jeu est tres bien note par la presse videoludique et je pense qu'il merite ses notes car cela reste une superbe realisation (se retrouver devant les montres qui font plusieurs metres reste le plus impressionnant) mais il manque la petite touche "ico" que beaucoup de fans attendaient je pense.
Quant a la duree de vie, ne vous attendez pas a des heures de jeux, compter entre 6 et 8h.

Perso, je reste sur ma faim et suis un peu decu.
Je n'ai pas encore fini le jeu mais j'en ai deja parcouru une bonne partie.

Encore une fois, quand on espere de trop, on est souvent debut au final.
Un jeu que je conseille tout de meme car cela reste un jeu original avec un gameplay original, le tout sur Playstation 2, qui continue a nous suprendre.

Vous trouverez une video bien sympathique par ICI

2 commentaires:

used nintendo ds a dit…

Hey Fellow, you have a top-notch blog here!
If you have a moment, please have a look at my used nintendo ds site.
Good luck!

used nintendo ds a dit…

Hey Fellow, you have a top-notch blog here!
If you have a moment, please have a look at my used nintendo ds site.
Good luck!